Reblochon : appel à la prudence après des intoxications bactériennes

Sept enfants âgés d'un an et demi à trois ont été infectés par la bactérie Escherichia coli en consommant du reblochon. Les supermarchés Leclerc hier soir ont rappelé les fromages tandis que les autorités sanitaires appellent à la prudence.

FRANCE 3

Dans les rayons des Leclerc comme sur leur site internet, un rappel de produit alerte les clients sur les risques de ce reblochon. C'est ce fromage de cette marque distributeur qui a intoxiqué les enfants. Fabriqués par la société Fromageries Chabert, les reblochons ont été contaminés par la bactérie Escherichia coli, souvent transmise lors de la traite.

Des symptômes éprouvants

Six enfants âgés d'un an et demi à trois ans ont été hospitalisés ; l'un d'eux l'était encore hier, vendredi 11 mai. La bactérie Escherichia coli provoque des vomissements, des diarrhées parfois sanglantes, des douleurs abdominales, et elle peut être très dangereuse. Les autorités sanitaires rappellent que par précaution, le lait cru et les fromages à base de lait cru ne doivent pas être consommés par les jeunes enfants. En avril dernier, une autre fromagerie avait annoncé le rappel d'un lot de camemberts normands, eux aussi contaminés par la même bactérie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les reblochons étaient commercialisés chez Carrefour, Intermarchés ou Leclerc.
Les reblochons étaient commercialisés chez Carrefour, Intermarchés ou Leclerc. (PIERRE HUSSENOT / MOOD4FOOD / AFP)