Médecine : la France manque de généralistes

La France manque de médecins et certaines régions plus que d'autres. Autre constat : de plus en plus de médecins sont salariés et il y a une recrudescence de femmes. 

Voir la vidéo

Vidéos décalées, humoristiques... Sur internet, les communes rivalisent d'imagination pour attirer les médecins généralistes. Depuis plusieurs années, il existe même des speed datings pour séduire les étudiants en médecine. En Haute-Saône, les professionnels déjà installés en milieu rural viennent répondre à leurs questions. Si ces opérations séduction se multiplient, c'est que le nombre de généralistes ne cesse de baisser. Ils sont 87 800 aujourd'hui, soit 7% de moins qu'en 2010. La majorité des départements de France a perdu des médecins.

48% de femmes généralistes

Parmi les généralistes, on compte de plus en plus de femmes. Elles représentent 48% des effectifs. La profession se féminise et d'autres façons de travailler se développent, au sein des maisons de santé ou encore via le salariat. C'est ce que propose la commune de Vouillé (Deux-Sèvres). "On a pensé que salarier un médecin permettait au médecin de se concentrer sur son coeur de métier", explique Patricia Guérin, l'adjointe au maire. Ces nouvelles organisations sont nécessaires pour faire face aux inégalités territoriales qui se creusent. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un médecin avec sa patiente en Angleterre, en 2015. (Illustration). 
Un médecin avec sa patiente en Angleterre, en 2015. (Illustration).  (OLI SCARFF / AFP)