La France compte de moins en moins de médecins généralistes

On compte un peu plus de 87 000 médecins généralistes en France, selon l'Ordre national des médecins. Leur nombre devrait baisser alors que les inégalités territoriales persistent.

France 2

"Commune cherche médecin". Les petites annonces fleurissent. Jusqu'à 5 500 euros nets sont promis à tout généraliste acceptant de s'installer à Vouillé, dans les Deux-Sèvres, et 8 000 euros bruts dans le village de Marolles-les-Braults, dans la Sarthe. Près de 10 000 communes en France cherchent un médecin. Le Conseil national de l'Ordre des médecins prévient : la pénurie s'aggrave. Si le nombre total de praticiens affiche une légère hausse (+ 0,5% sur un an), ce sont des chiffres en trompe-l’œil, gonflés par les médecins en retraite, qui exercent encore un peu. Mais jusqu'à quand ?

Non-renouvellement générationnel

Un généraliste sur quatre à plus de 60 ans et à peine un sur cinq a moins de 40 ans. Et ce non-renouvellement des générations creuse les inégalités. Paris compte six fois plus de médecins par habitant que l'Ain où l'Eure, et davantage que de nombreux départements, selon une carte du syndicat de médecins MG France. Parmi les solutions possibles : l'ouverture de maison de santé, l'appel aux médecins étrangers ou la régulation, qui obligerait les jeunes à s'installer à la campagne. Mais le Conseil national de l'Ordre des médecins rejette cette solution.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un médecin ausculte une patiente à Godewaersvelde (Nord).
Un médecin ausculte une patiente à Godewaersvelde (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)