Les Français sont parmi les plus gros consommateurs d'alcool en Europe

Seuls les Lituaniens boivent plus d'alcool que les Français, selon les dernières données diffusées par la Commission européenne.

Un rayon d\'alcool dans une supérette de Brest (illustration).
Un rayon d'alcool dans une supérette de Brest (illustration). (NOLWENN QUIOC / RADIO FRANCE)

Les Allemands buveurs de bière ? Les Anglais amateurs de pubs ? Il y a du vrai bien sûr, mais attention aux clichés... Car en Europe, ce sont les Français qui sont quasiment les plus gros consommateurs d'alcool, selon le dernier rapport de la Commission européenne publié jeudi.

>> Alcool, antibiotiques, accès aux soins... L'OCDE distribue bons et mauvais points à la France

"En moyenne, en France on boit 2,5 bouteilles de vin par semaine par adulte", détaille à franceinfo Eileen Rocard, économiste à l'OCDE. En Europe, seuls les Lituaniens boivent plus que les Français. "En Pologne, on a ce qu'on appelle 'krupnik', c'est une soupe. Eux en Lituanie, ils ont krupnik, c'est de la vodka !", explique avec un sourire Manuela, une jeune femme habitant Paris, mais aux racines proches de la Lituanie.

Une consommation forte... mais qui a tendance à diminuer

Les Français ne boivent pas encore de l'alcool comme ils mangent de la soupe... Mais ils boivent beaucoup, car presque quotidiennement, selon Eileen Rocard : "On a encore tendance à boire un ou deux verres de vin par jour, tandis que chez les Suédois par exemple ou les Anglais, on va davantage trouver des consommations d'alcool en soirée, les week-ends."

Cette consommation forte en France a tout de même tendance à diminuer. Si elle est, en moyenne en 2017, de 11,7 litres d'alcool pur par adulte (données OCDE), ce chiffre était de 15,4 litres en 1990, 20,1 en 1980, 23,2 en 1970. Les Suédois, de leur côté, sont parmi les plus faibles consommateurs d'alcool en Europe, avec 7,1 litres d'alcool pur par adulte en moyenne en 2017. Notons que la Suède a une légère tendance à voir sa consommation d'alcool monter depuis 2004 (année où l'on était à 6,5 litres d'alcool pur par adulte).

Le rapport de la Commission européenne pointe notamment le fait qu'en France, le vin est très faiblement taxé comparé à nos autres voisins européens. La consommation d'alcool est responsable d'environ 41 000 décès par an en France, selon une estimation de Santé publique France datant de février 2019.