Coronavirus : les nouvelles règles aux frontières en vigueur dans les aéroports

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : les nouvelles règles aux frontières en vigueur dans les aéroports
France 3
Article rédigé par
B.Delombre, S.Guillemot, P.Goldmann - France 3
France Télévisions

Depuis lundi 1er février, les déplacements hors Union européenne doivent être dûment justifiés par un motif impérieux. Un test PCR négatif est aussi demandé avant l'embarquement.

Le gouvernement a choisi de ne pas recourir à un reconfinement de la population, mais a préféré durcir certaines mesures avec notamment la fermeture des frontières avec les pays hors Union européenne. Ainsi, pour pouvoir voyager, les passagers devront non seulement présenter le billet d'avion et un test PCR négatif, mais aussi justifier le caractère impérieux de leur déplacement.

Présenter des documents valables

À l'aéroport de Roissy-Charles-De-Gaulle (Val-d'Oise), les contrôles aux frontières n'ont plus rien d'une formalité. Parmi les voyageurs souhaitant quitter la France, on retrouve un étudiant étranger qui a terminé son cursus et un Français en déplacement professionnel. Les voyageurs doivent remplir une attestation, mais aussi fournir un justificatif du motif impérieux. Ce dernier peut être professionnel, familial ou de santé. Mais certains tremblent jusqu'au dernier moment pour savoir si le motif est valable ou si les documents fournis sont suffisants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique de santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.