Agnès Buzyn annonce la création d'un congé rémunéré pour les "aidants"

Les "aidants" mettent souvent leur carrière de côté pour aider un proche malade, handicapé ou âgé. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé qu'ils bénéficieraient dès 2020 d'un congé indemnisé.

FRANCE 2

Soutenir un parent atteint de la maladie d'Alzheimer, un proche dépendant ou un enfant en situation de handicap constitue le quotidien de près de huit millions de personnes en France. Pour faciliter leur situation, le gouvernement devrait créer en 2020 un congé indemnisé pour les "aidants". Cette mesure, qui figurera dans le prochain budget de la Sécurité sociale, est souhaitée par les associations depuis de nombreuses années, car actuellement, il est difficile de concilier sa vie d'"aidant" avec un emploi. La législation actuelle permet de prendre un congé non rémunéré pendant trois mois maximum.

Un grand plan à l'automne

L'objectif de la ministre de la Santé de mieux reconnaître le rôle des "aidants", car ils ne possèdent pas de statut juridique. Des droits contributifs à la retraite pourraient également être instaurés. Un grand plan sera annoncé l'automne 2020 avec la secrétaire d'État chargée du Handicap.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les \"aidants\" mettent souvent leur carrière de côté pour aider un proche malade, handicapé ou âgé. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé qu\'ils bénéficieraient dès 2020 d\'un congé indemnisé.
Les "aidants" mettent souvent leur carrière de côté pour aider un proche malade, handicapé ou âgé. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé qu'ils bénéficieraient dès 2020 d'un congé indemnisé. (FRANCE 2)