Piquée par des frelons asiatiques, une sexagénaire décède

En vacances dans le Sud-Ouest, la victime aurait fait une forte réaction allergique.

La victime, en arrêt cardio-respiratoire, n’a pu être réanimée
La victime, en arrêt cardio-respiratoire, n’a pu être réanimée

Alors qu’elle souhaitait récupérer du courrier dans la boîte aux lettres au fond du jardin, une femme d’une soixantaine d’années a été attaquée par des frelons asiatiques, ce mercredi 31 juillet.

Les piqûres lui ont été fatales puisque malgré les efforts des secouristes envoyés sur place, la victime en arrêt cardio-respiratoire n’a pu être réanimée. La cause du décès a bien été confirmée par l’équipe médicale du SAMU. Cette touriste originaire de l’Essonne, en vacances chez des amis dans le Médoc, aurait fait une forte réaction allergique, raconte nos confrères de Sud-Ouest. 

Les pompiers sont rapidement intervenus pour procéder à la destruction du nid. Il se trouvait sur un poteau électrique, à l’extérieur de la propriété, mais à proximité d’autres habitations. 

Le cauchemar des apiculteurs

Le frelon asiatique, cet insecte long de trois centimètres, est identifiable à ses pattes jaunes et son thorax noir cerclé d’anneaux orangés. Il serait entré en France en 2004 dans des cales de bateaux en provenance de Chine. Le frelon asiatique se serait ensuite répandu dans le Sud-Ouest. Il a, depuis, colonisé une grande partie du territoire.

C’est un cauchemar pour les apiculteurs. Cet insecte est classé “au niveau national dans la liste des dangers sanitaires de deuxième catégorie (et) son caractère invasif et prédateur des abeilles domestiques a été reconnu” peut-on lire sur le site du Ministère de l’Agriculture. 

Chez l’Homme, les piqûres “très douloureuses causent généralement une simple réaction locale qui n’est pas dangereuse” d’après l’Agence Régionale de Santé du Lot-et-Garonne. Les réactions allergiques peuvent par contre conduire rapidement au décès.