A partir du 1er janvier, des prothèses auditives 100% remboursées seront disponibles

Avec la réforme du "100% Santé", plusieurs modèles de prothèses auditives - de bonne qualité - estimés à 950 euros ne coûteront rien pour les patients munis d'une prescription médicale d’un ORL.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Prothèses auditives. (OLIVIER LEJEUNE / MAXPPP)

A partir de vendredi 1er janvier, date à laquelle entrera en vigueur un nouveau volet de la réforme du "100% Santé", des prothèses auditives seront intégralement remboursées. Après certains soins dentaires et des lunettes entièrement remboursés par l’assurance maladie et les mutuelles, cette année, la réforme s’applique à plusieurs modèles de prothèses auditives. Une bonne nouvelle pour les patients car ces dispositifs sont habituellement très onéreux. 

Tellement cher, que le ministère de la Santé estime que 500 000 Français devraient porter des prothèses auditives mais n’en sont pas équipés, faute d’argent. En moyenne, une paire de ces petits appareils coûte 1 500 euros. Et le reste à charge pour les patients est important puisqu'il représente plus de 850 euros à payer de leur poche, car la sécurité sociale et les mutuelles ne remboursent jamais la totalité.

"Les appareils '100% Santé' concernent tous les types d'appareils"

Ce sera désormais le cas. Avec la réforme du "100% Santé", plusieurs modèles de prothèses auditives - de bonne qualité - estimés à 950 euros ne coûteront rien. C’était le contrat passé entre le gouvernement, les audioprothésistes et les mutuelles. Luis Godhino est le président du syndicat des audioprothésistes, il détaille ce dispositif : "Les appareils "100% Santé" concernent tous les types d'appareils : contours d'oreilles, mini-contours avec écouteurs déportés, intra-auriculaire... Ils ont 12 canaux de réglages ou dispositifs de qualité équivalente et au moins trois des options suivantes : système anti-acouphènes, connectivité sans fil, réducteur de bruit de vent, synchronisation binaurale, directivité microphonique adaptative, bande passante élargie à plus de 6 000 hertz, fonction d'apprentissage de sonie, ou encore dispositif anti-réverbération."

"Il faut être très vigilants"

Toutes les prothèses auditives ne seront pas remboursées intégralement, mais les audioprothésistes auront l’obligation de vous proposer un devis comportant au moins l’une de ces paires de prothèses "100% Santé". Il va donc falloir être particulièrement vigilant sur ce point, estime Marianick Lambert. Pour cette responsable de France Assos Santé, qui représente les patients, les audioprothésistes doivent jouer le jeu et informer les patients de ces offres intégralement remboursées : "Est-ce que l'offre est faite à chaque fois ? Parce que la clientèle ne le sait pas forcément, comme ce sont des gens plus vieux, ils ne sont pas forcément au courant de tout, ils ne vont pas sur les sites et ils sont moins agiles avec internet, plus crédules. Donc c'est vrai que c'est compliqué parce qu'il faut que les gens soient informés de ce à quoi ils ont droit. Il faut donc être très vigilants."

Ces appareils du "100% Santé" seront vendus uniquement aux patients munis d'une prescription médicale d’un ORL. Il sera possible de les tester pendant une période d’essai de 30 jours avant de les acheter.

Le reportage de Solenne Le Hen
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.