Ophtalmologie : des centres de santé soupçonnés de fraude

Une escroquerie de près de 300 millions d'euros par an, c'est ce que dénonce ce jeudi 16 mai l'Assurance Maladie. Elle soupçonne de fraude des centres de santé ophtalmologique. Ces établissements proposent à leurs clients des soins gratuits mais demandent le remboursement d'actes inutiles voire surfacturés.

France 3

Des rendez-vous en quelques heures, parfois 7 jours sur 7 et sans rien à rembourser : sur le papier, les centres de santé ophtalmologiques sont une bonne affaire. Pourtant, les pratiques tarifaires de certains de ces établissements posent question à la CNAM (Caisse Nationale d'Assurance Maladie). Si le nombre de patients a bien augmenté de 100% entre 2015 et 2019, le coût des centres de santé est monté à 245%. Un constat qui va pousser l'Assurance Maladie à lancer au 2e trimestre 2020 un nouveau programme national de contrôle contentieux.

"Des actes fictifs"

Un ophtalmologue qui a travaillé dans plusieurs de ces centres a accepté de témoigner sous anonymat. "Il y avait des actes fictifs, des actes qui ont été côtés à des patients et qui n'ont pas eu lieu. Cela veut dire que lorsque la sécurité sociale va faire des contrôles, elle va se retourner contre les médecins", explique le praticien. Contactées, les entreprises visées se disent étonnées du rapport de la CNAM, qui continue son enquête.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une patiente subit un examen de la vue chez un ophtalmologue, à Paris, le 24 avril 2008.
Une patiente subit un examen de la vue chez un ophtalmologue, à Paris, le 24 avril 2008. (MEHDI FEDOUACH / AFP)