Moustique tigre : des bornes à CO2 pour éviter les piqûres

Publié Mis à jour
Moustique tigre : des bornes à CO2 pour éviter les piqûres
Article rédigé par
T. Souman, A. Domy, C. Ła Rocca, S. Dauba, N. Thévenot - franceinfo
France Télévisions

Au printemps, le moustique tigre réapparaît dans l'Hexagone. Pour lutter face à cet insecte, des bornes à CO2 sont mises en place dans différents départements.

Il vient de sortir de son hibernation. En mai, le moustique tigre fait son retour. Il est désormais présent dans 67 départements. Face à sa prolifération, des collectivités misent sur des pièges. En Camargue, 15 bornes anti-moustique ont ainsi été implantées à des endroits stratégiques. "Grâce à la bouteille de CO2, ça va permettre à la borne de jouer son rôle d’imitation de la respiration humaine pour attirer le moustique", explique Adrien Le Rouxel, directeur commercial Qista.

Un investissement onéreux, mais indispensable

L’an passé, 270 000 moustiques sont tombés dans ces pièges. Les bornes de CO2 ont été réactivées la semaine dernière et ont eu un effet immédiat selon les habitants. "C’est flagrant, (...) du jour au lendemain, il y en a moitié moins", rapporte un habitant. Une borne coûte entre 1 000 et 3 000 euros. Mais l’agglomération compte tout de même en installer d’autres afin de lutter contre le désagrément des moustiques et des piqûres.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.