VIDEO. Un Britannique retrouve la vue grâce à un oeil bionique implanté sur sa rétine

Cet homme de 80 ans souffre d'une dégénérescence maculaire, la fameuse DMLA, et sa vision n'était nette qu'à la périphérie de son champ de vision.

FRANCE 2

Un petit implant pour la rétine, un grand progrès pour les patients atteints de DMLA. L'oeil bionique est un nouvel espoir pour les patients touchés par une dégénérescence maculaire, liée à l'âge. Le premier à en avoir bénéficié est Ray Flynn, retraité britannique de 80 ans. Il ne voyait plus au centre, mais seulement en périphérie. La pose de l'implant lui permet de distinguer les choses plus nettement.

Une dégénérescence qui touche 1,5 million de personnes en France

L'opération s'est déroulée le 16 juin dernier à Manchester. Le dispositif est composé d'une paire de lunettes, équipée d'une caméra miniature qui capte des images et les envoie à un mini-ordinateur porté par le patient. Ces images sont ensuite transmises à l'implant dans l'oeil, qui stimule par impulsion électrique la rétine. Quelques jours après l'opération, le patient distingue le contour des objets et des gens.

"C'était merveilleux, mes yeux pouvaient enfin distinguer des choses", se réjouit Ray Flynn. La DMLA, qui provoque une dégradation d'une partie de la rétine touche 30 millions de personnes dans le monde, dont 1,5 million en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prototype d\'un œil bionique. Photo diffusée par Bionic Vision Asutralia, le 30 août 2012.
Le prototype d'un œil bionique. Photo diffusée par Bionic Vision Asutralia, le 30 août 2012. (BIONICS INSTITUTE / BIONIC VISION AUSTRALIA / AFP)