VIDEO. La campagne de prévention contre le VIH qui crée la discorde

Les nouvelles affiches de campagne de prévention contre le sida destinées aux homosexuels font l'objet de nombreuses polémiques, notamment de la part d'associations catholiques et dans les milieux affiliés à la droite.

La campagne gouvernementale de prévention contre le sida lancée par le ministère des Affaires sociales et de la Santé, mettant en avant des couples d'hommes ou de femmes avec des messages tels que "Aimer, s'éclater, s'oublier. Les situations varient. Les modes de protection aussi", a créé un tollé au sein d'associations et de mairies affiliées à droite. Certaines affiches ont été vandalisées par des militants de La Manif pour Tous, qui ont également exprimé leur mécontentement sur les réseaux sociaux.

Marisol Touraine en lutte contre la censure

"Pour la santé publique et contre l'homophobie, je saisis la justice après la censure par certains maires de la campagne de prévention du VIH", a écrit la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine sur le réseau social Twitter, en réaction notamment à un arrêté d'interdiction pris par la municipalité d'Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, dirigée par un maire Les Républicains, les élus jugeant les affiches contraires "aux bonnes mœurs" ou "provocantes".

Rappelons que 6 000 cas de VIH sont détectés chaque année en France, 42% concernant les homosexuels.

Campagne contre VIH
Campagne contre VIH (FRANCEINFO)