Sécurité routière : bientôt des tests pour calculer votre fatigue ?

Ce week-end de Noël, il faudra être prudent. La fatigue est la première cause d'accidents mortels sur l'autoroute. À l'avenir, il pourrait bien y avoir des "fatigotests", comme il existe des alcotests.

France 2

Il existe déjà des tests pour contrôler notre alcoolémie avant de prendre le volant. Et si un autre genre de test permettait dorénavant de vérifier aussi notre niveau de fatigue ? Une étude scientifique vient d'avoir lieu à l'Hôtel-Dieu, à Paris. Durant deux nuits de suite, les chercheurs ont empêché des hommes jeunes de dormir plus de trois heures. Leur salive a ensuite été analysée. Résultat : les taux de deux hormones, le cortisol et l'amylase, chutent de façon significative. Des tests salivaires de sommeil seraient donc possibles.

Des conséquences sous-estimées par les Français

Mais les conducteurs ne voient pas forcément l'intérêt de tester leur sommeil. Les Français sous-estiment l'impact de la dette de sommeil sur leur conduite. Unique réflexe à avoir quand la fatigue se fait sentir : s'arrêter et se reposer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture accidentée à Meteren (Nord), le 29 janvier 2015. 
Une voiture accidentée à Meteren (Nord), le 29 janvier 2015.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)