Santé : le ping-pong pour aider les malades d'Alzheimer

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Santé : le ping-pong pour aider les malades d'Alzheimer
france 3
Article rédigé par
T.Guéry, S.Broomberg, S.Auvray, C.Beauvallet - France 3
France Télévisions

En France, plus de 225 000 nouveaux cas d'Alzheimer sont diagnostiqués chaque année. Plusieurs thérapies innovantes voient le jour pour aider les malades, comme des séances de ping-pong. 

Deux fois par semaine, Jacques Bureau fait le déplacement depuis la Picardie jusqu'à un gymnase de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), pour deux heures de tennis de table. Ses symptômes sont légers, mais il souffre de la maladie d'Alzheimer depuis trois ans. "J'ai transpiré pendant un quart d'heure, tout va bien ! Ça veut dire que je ne suis pas encore complètement gaga", s'amuse-t-il. 

Capter l'attention 

Ses partenaires de jeu sont d'autres malades d'Alzheimer, leurs aidants et des entraîneurs. Certains sont à un stade plus avancé de la maladie que d'autres, et doivent constamment être encadrés. "La maladie d'Alzheimer fait qu'ils ont des déconnexions, et ils partent dans tous les sens. C'est pour les capter", explique Jonathan Mathias, entraîneur. L'idée du programme Ping4 a germé il y a quelques années dans l'esprit de son fondateur, Renato Walkowiak, après la lecture d'une étude sur les bienfaits du ping-pong en matière de stimulation cognitive. Lancé à Levallois, le programme s'est développé dans une quinzaine de clubs. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.