Santé : l'épidémie de bronchiolite s'installe

Cette infection respiratoire touche surtout des nourrissons de moins de 2 ans. Le virus progresse dans plusieurs départements de France.

Voir la vidéo
France 3

À Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), c'est une consultation devenue habituelle pour cette pédiatre. Elle va voir le petit Adam, âgé de 5 mois. Les bronches encombrées et la toux grasse, il ne respire plus que par le nez. Tous les symptômes sont réunis pour une bronchiolite. Sa mère Christelle Dauphant raconte que c'est la fièvre qui lui a donné l'alerte. "Il avait beaucoup de fièvre. Il n'avait plus d'appétit et sommeil". Des bébés comme Adam, il en arrive tous les jours aux urgences de Clermont-Ferrand. On dénombre jusqu'à 20 enfants par jour rien que le week-end du 22 et 23 décembre.

53% des moins de 2 ans hospitalisés pour une bronchiolite

Selon Santé publique France, la semaine dernière, 53% des moins de 2 ans ont été hospitalisés pour une bronchiolite en Auvergne Rhône-Alpes. Un entourage enrhumé ou le tabagisme passif sont souvent déclencheurs. Pour limiter le virus, les médecins conseillent d'aérer la chambre, de se laver les mains avant tout contact, de faire dormir l'enfant sur le dos et de l'hydrater régulièrement. Il faudra être patient après les fêtes, car l'épidémie devrait durer jusqu'au mois de mars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un kinésithérapeute effectue, le 3 novembre 2003, un massage respiratoire sur un bébé de 9 mois souffrant d\'une bronchiolite. 
Un kinésithérapeute effectue, le 3 novembre 2003, un massage respiratoire sur un bébé de 9 mois souffrant d'une bronchiolite.  (MYCHELE DANIAU / AFP)