Santé : épidémie de bronchiolite

Les nourrissons sont, à cette période de l'année, très touchés par la bronchiolite, qui peut être dangereuse si elle n'est pas traitée à temps. 

Voir la vidéo
FRANCE 3

En période épidémique, la bronchiolite est la bête noire des nourrissons et des parents. Pour la soigner, le kinérespiratoire fait remonter avec ses doigts le mucus qui obstrue les bronchioles des tout petits. "C'est impressionnant parce que l'enfant pleure. Les pleurs sont des pleurs d'opposition, des pleurs de colère. Les pressions que j'exerce sur le thorax de l'enfant sont des pressions tout à fait légères et j'accompagne sa respiration", explique Nicolas Noel, kinésithérapeute à Lyon (Rhône).

Jusqu'à 400 cas traités par jour

Mais parfois, une simple bronchiolite peut conduire l'enfant à l'hôpital. "C'est énormément d'inquiétude, on a l'impression qu'ils s'arrête de respirer. C'est assez impressionnant", confie une mère dont l'enfant de deux mois est atteint de bronchiolite. Bien se laver les mains, bien se moucher et éloigner les enfants de la foule : des conseils de base pour éviter la propagation du virus. D'ici trois semaines, les urgences pédiatriques de cet hôpital lyonnais accueilleront jusqu'à 400 cas de bronchiolite chaque jour, ce sera alors le pic de l'épidémie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un kinésithérapeute effectue, le 3 novembre 2003, un massage respiratoire sur un bébé de 9 mois atteint par la bronchiolite.
Un kinésithérapeute effectue, le 3 novembre 2003, un massage respiratoire sur un bébé de 9 mois atteint par la bronchiolite. (MYCHELE DANIAU / AFP)