Non-vaccination : quelles sanctions pour les médecins et les parents ?

En plateau, le journaliste Simon Ricottier revient sur la vaccination et surtout sur les sanctions encourues par les professionnels de santé et les parents en cas de faux certificats et de non-vaccination.

FRANCE 2

Dans un reportage de France 2, on découvre qu'un médecin a signé un faux certificat de vaccination. Le cas serait loin d'être isolé. Alors, que risquent les médecins ? "Si les faits sont prouvés, le Conseil de l'Ordre des médecins peut décider de les radier immédiatement, ils ne pourront plus exercer. Ils peuvent aussi être poursuivis pénalement par la famille", explique le journaliste Simon Ricottier en plateau.

Jusqu'à deux ans de prison et 30 000 euros d'amende

Que risquent les parents qui décideront de ne pas vacciner leurs enfants malgré la nouvelle obligation ? "En théorie, l'enfant ne sera pas accepté à la crèche ou à l'école et les parents risquent des sanctions pénales, jusqu'à deux ans de prison et 30 000 euros d'amende, pour avoir mis en danger la vie de leur enfant. Concrètement, si en grandissant, l'enfant développe un handicap à cause de la non-vaccination, il peut attaquer ses parents en justice", détaille également le journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme se fait vacciner contre la grippe, le 2 octobre 2009.
Une femme se fait vacciner contre la grippe, le 2 octobre 2009. (VOISIN / PHANIE / AFP)