Cet article date de plus de quatre ans.

Méningite : vague d'inquiétude à Dijon

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Méningite : vague d'inquiétude à Dijon
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Une vaste campagne de vaccination intervient dans l'université de Bourgogne, après deux cas mortels de méningite.

C'est une opération de prévention exceptionnelle : vacciner 30 000 personnes pour les protéger de la méningite. Les étudiants et enseignants de l'université de Bourgogne à Dijon (Côte-d'Or) ont appris que la campagne allait commencer dès la rentrée.

Bloquer la transmission

Trois cas de méningite, dont deux mortels, ont été recensés en trois mois. Les victimes n'avaient pas de lien entre elles, mais elles fréquentaient le même campus à Dijon. Des étudiants interrogés par France 2 sont encore sous le choc. "C'est un peu terrifiant de savoir que ça peut tomber sur n'importe qui", explique l'un d'entre eux. Le type de méningocoque en cause, appelé "W", est peu fréquent en France. Désormais, les autorités veulent tout faire pour bloquer la transmission de la bactérie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Méningite

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.