Médecine : il est possible de lire l'avenir dans nos gènes

La médecine prédictive se développe à grande vitesse. Il est désormais possible de prédire les chances d'être atteints d'une maladie en analysant le code génétique. Une pratique encore très encadrée en France pour éviter les dérives. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

De l'avis des scientifiques, une révolution est en cours : la médecine prédictive. Grâce à une analyse génétique, nous sommes aujourd'hui capables de connaître les risques de développer une maladie au cours de sa vie alors même que nous sommes en bonne santé. Plus de 500 000 Français y ont eu recours ces trois dernières années. Actuellement, les conditions sont très précises pour faire un test génétique : trois membres de la famille doivent être atteints du même cancer ou le cancer doit avoir été développé jeune. Des conditions trop restrictives pour certains qui réclament une plus large utilisation de ces tests.

Les spécialistes craignent des dérives

En matière de médecine prédictive, les progrès sont spectaculaires. "Nous avons aujourd'hui des algorithmes capables de lire le code génétique et d'idenfitier des mutations génétiques qui prédisposent les patients à développer certaines maladies graves", affirme Pierre Dessein, fondateur de GenePred, une start-up capable de lire un génome en quelques heures. Ces mêmes tests pourraient être également appliqués aux futurs enfants. C'est ce qu'on appelle les tests préconceptionnels. Mais certains tirent la sonnette d'alarme : cette méthode pourrait conduire à dire "on élimine tout ce qui n'est pas normal, même si on peut éventuellement apporter une solution", prévient une spécialiste. Aujourd'hui en France, entre 5 et 10% des cancers sont d'origine génétique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme face à son médecin, dans son cabinet.
Un homme face à son médecin, dans son cabinet. (MAXPPP)