Zika : l'OMS décrète un état "d'urgence de santé publique" mondial

Le virus prolifère très rapidement en Amérique du Sud et dans les Caraïbes. Au Brésil, un des pays les plus touchés, les autorités prennent des mesures exceptionnelles.

FRANCE 2

Le Zika est arrivé au Brésil il y a quelques mois et depuis, il n'a cessé de se propager, gagnant même les Antilles françaises fin 2015. Ce virus transmis par le moustique-tigre inquiète car il peut provoquer des malformations de la boîte crânienne chez les nouveau-nés dont la mère a été contaminée.

Le Brésil déconseille donc aux femmes enceintes de venir à Rio lors des Jeux olympiques l'été prochain. Face à la multiplication des cas de microcéphalie dans la région, l'Organisation mondiale de la santé a même décrété un état d'"urgence de santé publique" de portée internationale ce mardi 2 février.

Peu de risques de pandémie en France

Les actions de prévention se multiplient en Amérique du Sud, avec l'utilisation de produits antimoustique et l'épandage de répulsif dans les rues. Dans l'Hexagone, le risque de propagation du virus devrait être limité. "Les conditions d'hygiène, environnementales sont un peu différentes de celles qu'on observe dans les zones tropicales. Mais on va voir quelques cas de Zika, on ne verra pas de pandémie", estime le professeur Jean-François Delfraissy, de l'Institut microbiologie et maladies infectieuses. A ce jour, il n'existe ni traitement ni vaccin contre le Zika.

Le JT
Les autres sujets du JT
Comme la dengue et le chikungunya, le virus du Zika est transmis à l\'homme par le moustique tigre.
Comme la dengue et le chikungunya, le virus du Zika est transmis à l'homme par le moustique tigre. (CDC / BSIP / AFP)