Le nombre de cas de rougeole a progressé de 300% dans le monde au premier trimestre 2019

Au total, 112 000 cas ont été recensés sur cette période, contre 28 000 sur les trois premiers mois de 2018. 

Un médecin examine un adolescent avant une vaccination contre la rougeole, le 19 février 2019 à Lviv (Ukraine).
Un médecin examine un adolescent avant une vaccination contre la rougeole, le 19 février 2019 à Lviv (Ukraine). (YURI DYACHYSHYN / AFP)

Le nombre de cas de rougeole a bondi de 300% dans le monde au premier trimestre 2019, annonce l'Organisation mondiale de la santé (OMS), lundi 15 avril, avec même une hausse de 700% en Afrique. "A ce jour, en 2019, 170 pays ont signalé 112 163 cas de rougeole à l'OMS. L'an dernier à la même date, 28 124 cas de rougeole avaient été recensés dans 163 pays", explique l'organisation, tout en précisant qu'il s'agit là de chiffres provisoires et donc incomplets.

Les épidémies actuelles incluent notamment la République démocratique du Congo, l'Ethiopie, la Géorgie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, Madagascar, le Myanmar, les Philippines, le Soudan, la Thaïlande et l'Ukraine. De nombreux décès ont été observés, principalement parmi les jeunes enfants.

L'OMS explique également que le nombre de cas a augmenté ces derniers mois, y compris dans des pays où la couverture vaccinale globale élevée – notamment en Israël, en Thaïlande, en Tunisie et aux Etats-Unis – car la maladie se propage rapidement parmi des groupes de personnes non vaccinées.

A New York, le maire Bill de Blasio a même déclaré l'état d'urgence sanitaire dans quatre zones et ordonné une campagne de vaccination obligatoire, notamment là où vit une importante communauté juive orthodoxe, particulièrement hostile aux vaccins. Des foyers infectieux ont également été recensés en France cette année, comme à Saint-Tropez (Var).

>> "Il y a beaucoup de réfractaires à la vaccination" : comment un foyer de rougeole a pu apparaître dans une école de Saint-Tropez

L'Organisation souligne que la couverture mondiale est bloquée à 85% avec la première dose de vaccin et qu'elle atteint 67% pour la seconde dose, bien qu'elle soit tout aussi importante. Un seuil de 95% est nécessaire pour éradiquer la maladie. En 2017, dernière année pour laquelle des estimations sont disponibles, la rougeole a causé près de 110 000 décès.