Maroc: une épidémie de grippe A (H1N1) fait 11 morts en une dizaine de jours

Selon le dernier bilan du ministère marocain de la Santé, 11 personnes ont trouvé la mort et 32 autres sont toujours sous traitement à cause de la de la grippe A (H1N1).

Vue de l’extérieur de l\'hôpital Ibn-Sina de Rabat le 28 juin 1997
Vue de l’extérieur de l'hôpital Ibn-Sina de Rabat le 28 juin 1997 (ABDELHAK SENNA / AFP)

Le bilan a été revu revu à la hausse mais les autorités marocaines se veulent rassurantes. Selon le dernier bilan, publié le 3 février 2019, la grippe A a fait 11 victimes en une dizaine de jours. "Sur un total de 58 cas d’Infection respiratoire aigüe sévère (IRAS), pris en charge dans les hôpitaux publics et cliniques privées et testés positifs au sous-type A(H1N1), 15 patients se sont complètement rétablis, 32 sont toujours sous traitement et 11 autres patients sont décédés", a indiqué le ministère dans un communiqué, publié par l'agence officielle MAP

(Le ministère de la santé du Maroc réaffirme que les indicateurs épidémiologiques de la grippe saisonnière du pays restent normaux par rapport à l'épidémie mondiale et aux saisons précédentes)

Le ministère précise que les décès sont dus à des complications en relation avec, au moins, un facteur de vulnérabilité : la grossesse, les maladies chroniques, l’âge avancé ou le très jeune âge. 

(Le Premier ministre marocain, accompagné par celui de la Santé, aux Urgences de l'hôpital Ibn Sina (Avicenne), pour s’enquérir des personnes infectées par le virus H1N1)

Pour les autorités marocaines, la situation est sous contrôle et les médicaments disponibles dans les hôpitaux publics et cliniques privées. Elles appellent à la vigilance sur les mesures d'hygiène.