Cet article date de plus d'un an.

Grippe : un virus moins virulent que prévu

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Grippe : un virus moins virulent que prévu
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Contrairement aux idées reçues, la grippe a tué 72 personnes au 5 mars 2020. Comment expliquer un bilan aussi faible ?

La mortalité de la grippe est en recul. Au 5 mars 2020, 72 personnes sont décédées des suites du virus depuis novembre 2019, contre 197 à la même période en 2019. Selon, Pascal Chansard, vice-président SOS Médecins, les précautions d'hygiène prises contre le Covid-19 ont pu permettre d'endiguer la propagation de la grippe. Par ailleurs, la vaccination contre la grippe saisonnière est en augmentation cet hiver avec 600 000 doses de plus que l'an passé. Pour la première, les pharmaciens avaient le droit de vacciner les patients.

Une concurrence possible entre les deux virus

Autre explication possible : l'apparition du Covid-19 aurait pu limiter la propagation du virus de la grippe. En clair, il pourrait y avoir une concurrence entre virus. En 2019, la grippe, le plus souvent associée à d'autres pathologies, a causé 8 100 décès. Il faudra attendre la fin de l'épidémie pour connaître son ampleur réelle et comprendre si le Covid-19 a pu jouer un rôle dans sa virulence. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grippe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.