Grippe aviaire H5N8 : pas de risque connu "à ce jour" de transmission à l'homme en France

La Russie a annoncé avoir détecté le premier cas de transmission à l'être humain de la souche H5N8 de la grippe aviaire

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un élevage de canards à Toulouse, le 13 janvier 2021. (ALAIN PITTON / NURPHOTO / AFP)

Le gouvernement français a assuré, samedi 20 février, que le virus de la grippe aviaire H5N8 présent sur des volailles en France ne présentait, à ce jour, "pas de risque de transmission à l'homme", mais des comparaisons sont en cours avec le virus ayant contaminé des personnes en Russie.

"A ce jour, 130 séquences virales complètes ont ainsi été obtenues. Aucune des analyses réalisées par l'Anses (Agence de sécurité sanitaire) n'a montré de propriétés laissant craindre un risque de transmission à l'homme du virus de l'influenza aviaire présent sur des volailles en France", selon un communiqué des ministères français de l'Agriculture et de la Santé.

La transmission à l'homme est "rare"

La Russie a annoncé samedi avoir détecté le premier cas de transmission à l'être humain de la souche H5N8 de la grippe aviaireCe virus a été détecté chez sept personnes contaminées dans une usine de volailles du sud de la Russie, où une épidémie de grippe aviaire a touché les animaux en décembre 2020. Selon l'agence sanitaire russe Rospotrebnadzor, les malades "se sentent bien" et n'ont pas de complications.

Selon l'OMS, la transmission de la grippe aviaire à l'homme est un fait rare et nécessite "un contact direct ou étroit avec des oiseaux infectés ou avec leur environnement". Cependant, ce virus "doit être surveillé" car il a un potentiel de mutation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.