Grippe aviaire : 38 communes de plus concernées par l'abattage massif des canards

Désormais, 187 communes du Sud-Ouest sont concernées par la mesure préventive contre la grippe aviaire.

Un fermier conduit ses canards vers l\'abattoir en prévention de la grippe aviaire, le 6 janvier 2017 à Belloc-Saint-Clamens, dans le Gers.
Un fermier conduit ses canards vers l'abattoir en prévention de la grippe aviaire, le 6 janvier 2017 à Belloc-Saint-Clamens, dans le Gers. (REMY GABALDA / AFP)

La zone d'abattage préventif des canards a été étendue de 150 à 187 communes dans quatre départements du Sud-Ouest touchés par la grippe aviaire H5N8. Un nouvel arrêté, publié mardi 10 janvier au Journal officiel, vient ajouter 38 communes à la liste précédente, et en retire une.

Le Gers reste le premier département concerné par cette mesure, avec 92 communes soumises à l'obligation d'abattre leurs oies et canards. C'est 7 de plus que dans la première liste établie par le ministère de l'Agriculture le 4 janvier.

Les Landes particulièrement concernées

La plupart des communes ajoutées à la liste se situent toutefois dans les Landes, avec un ajout de 19 communes, et dans les Pyrénées-Atlantiques (+ 12). A l'inverse, le nombre de communes concernées dans les Hautes-Pyrénées passe de six à cinq, grâce au retrait du village de Maubourguet, où se situe néanmoins un des abattoirs réquisitionnés par le ministère.