Endométriose : une première mondiale pour soigner la maladie

C'est une maladie longtemps restée tabou et méconnue, mais pourtant elle touche une femme sur dix : l'endométriose. À Lyon une première mondiale est experimentée pour soigner cette maladie.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La douleur de l'endométriose, cette jeune femme l'a endurée pendant plusieurs années. Sa maladie a été diagnostiquée après sa deuxième grossesse : "J'avais des bouffées de chaleur, j'étais pliée en deux, j'avais des douleurs localisées dans le bas du ventre", explique-t-elle.

Un formidable espoir pour les femmes atteintes

Cette femme a participé à un essai clinique mené par une équipe de l'hôpital de la Croix-Rousse à Lyon. L'idée est d'utiliser une machine à ultra-son habituellement utilisée pour les cancers de la prostate et s'en servir pour neutraliser les amas de tissus indésirables qui se sont logés au niveau du tube digestif. Pour les atteindre, la sonde est introduite via le rectum. L'intervention se fait sous anesthésie locale et la patiente pourra repartir dès le lendemain. Cet essai est un formidable espoir pour les femmes atteintes d'endométriose.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le personnel hospitalier dans un hôpital de Tours (Indre-et-Loire), le 12 janvier 2017. 
Le personnel hospitalier dans un hôpital de Tours (Indre-et-Loire), le 12 janvier 2017.  (GUILLAUME SOUVANT / AFP)