Ehpad : le groupe Korian accusé de maltraitances par une dizaine de familles

Publié Mis à jour
Ehpad : le groupe Korian accusé de maltraitances par une dizaine de famille
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Bard, L. Nahon, R. Miri, L. Berbey, J. Vitaline, M. Felix, J. Jonas, V. Poncy, P. Brame, France 3 Ile-de-France - France 2
France Télévisions

Le scandale de la maltraitance dans les Ehpad continue d'éclabousser d'autres groupes privés. De nombreux témoignages accusent désormais le groupe Korian, premier dans le secteur. Une action collective en justice des familles va être déposée en avril prochain.

À l'Ephad, son père a vécu des mois de souffrances. Sylvie Bardelle, fille d'un ancien résident d'un Ehpad Korian, raconte avoir retrouvé son père blessé à plusieurs reprises. De plus, son lit n'était pas adapté à sa taille et il lui disait souvent avoir faim. "Il est tombé plusieurs fois donc il avait des pansements. Il est tombé dans la salle de bain, on n'est pas venu le relever tout de suite (...) parce qu'il voulait se changer pour être propre", rapporte-t-elle. C'est aussi elle qui doit le laver et le changer alors qu'elle paye plus de 3 500 euros par mois.

La direction rejette les accusations

Comme elle, de nombreuses familles sortent de l'ombre pour témoigner des mauvais traitements dans les Ehpad Korian. Maître Sarah Saldmann a déjà reçu une trentaine de plaintes. Elle dénonce "des fractures où les familles n'ont pas été informées, parfois même des AVC découverts un mois plus tard". La direction du groupe rejette "avec vigueur" ces accusations de maltraitance.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.