VIDEO. Ebola : "Je me suis accrochée à ma famille", témoigne l'aide-soignante espagnole guérie

Amaigrie par la maladie et très émue, peinant à contenir ses larmes, Teresa Romero s'exprime pour la première fois depuis son hospitalisation.

FLORENCE BOUQUILLAT - FRANCE 2

L'aide-soignante espagnole Teresa Romero est la première personne contaminée par le virus Ebola hors d'Afrique. Elle avait développé les premiers symptômes le 29 septembre. Mercredi 5 novembre, la femme âgée de 44 ans a quitté l'hôpital après avoir raconté comment elle s'était "accrochée à la vie" pour guérir.

Amaigrie par la maladie et très émue, peinant à contenir ses larmes, Teresa Romero s'exprime pour la première fois depuis son hospitalisation, devant une foule de journalistes, dans l'hôpital Carlos III de Madrid où elle a travaillé une quinzaine d'années durant.

"Je me suis accrochée à mes souvenirs, à ma famille"

"Quand je me sentais mourir, je me suis accrochée à mes souvenirs, à ma famille et à mon mari adoré", dit-elle sous les applaudissements de ses collègues. Teresa Romero s'est ensuite adressée à ses collègues et amis : "L'équipe médicale m'a soigné avec patience et amour, ce sont des grands professionnels."

Sur sa contamination, l'aide-soignante ne sait pas grand-chose : "Je ne sais pas ce qui a cloché, ni même si quelque chose a cloché", dit-elle refusant ainsi d'entrer publiquement dans la polémique sur la cause de sa contamination. Elle a assuré qu'elle souhaitait que son sang désormais porteur d'anticorps puisse servir pour soigner d'autres patients et espéré que son cas rendrait service à la science.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'infirmière espagnole Teresa Romero après une conférence de presse à l\'hôpital Carlos III de Madrid le 5 Novembre 2014.
L'infirmière espagnole Teresa Romero après une conférence de presse à l'hôpital Carlos III de Madrid le 5 Novembre 2014. (GERARD JULIEN / AFP)