République démocratique du Congo : une campagne de vaccination va être lancée contre le virus Ebola

Cette opération cible quelque 600 personnes ayant eu des contacts directs ou indirects avec la maladie.

Un employé devant un hôpital en République démocratique du Congo, le 20 mai 2018.
Un employé devant un hôpital en République démocratique du Congo, le 20 mai 2018. (JUNIOR KANNAH / AFP)

Le virus Ebola a déjà fait 25 morts en République démocratique du Congo. Alors, le gouvernement congolais a annoncé, samedi 19 mai, le démarrage lundi d'une campagne de vaccination contre le virus Ebola dans la province de l'Equateur, au nord-ouest du pays. Cette opération cible quelque 600 personnes ayant eu des contacts directs ou indirects avec la maladie.

Des partenaires ont promis "300 000 doses" à la RDC pour cette opération dont la durée n'a pas été déterminée, a-t-il indiqué. Le gouvernement a réaffirmé avoir déjà reçu 5 400 doses du vaccin contre Ebola. Le gouvernement congolais s'est opposé à d'éventuelles "mesures d'isolement contre la RDC", exprimant sa pleine satisfaction "de la qualité et de la rapidité de la riposte".

Déjà 45 cas détectés

De son côté, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a considéré que l'épidémie ne constituait pas une urgence de "portée mondiale". Pour autant, dans son dernier bilan vendredi, le gouvernement a déclaré avoir enregistré 43 cas alors que l'OMS faisait état le même jour de 45 cas, dont 25 décédés. Et "il y a lieu d'envisager de nouveaux cas", a reconnu le ministre Kabange.