Ebola : l'OMS approuve l'envoi d'un traitement expérimental au Liberia

Ce sérum n'a été administré jusqu'à présent qu'à deux travailleurs humanitaires américains.

Le médicament expérimental, élaboré à partir de feuilles de tabac, est très difficile à produire à grande échelle. Il n\'a été administré qu\'à deux travailleurs humanitaires américains.
Le médicament expérimental, élaboré à partir de feuilles de tabac, est très difficile à produire à grande échelle. Il n'a été administré qu'à deux travailleurs humanitaires américains. (THOMAS PETER / REUTERS)

Alors que la barre des 1 000 morts a été franchie, c'est une lueur d'espoir pour les personnes contaminées par le virus Ebola. Une société pharmaceutique américaine, qui a élaboré un sérum encore au stade expérimental, a indiqué, lundi 11 août, qu'elle avait expédié la totalité des doses disponibles en Afrique de l'Ouest. Un envoi approuvé mardi par le comité d'experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). 

"Devant les circonstances de l'épidémie (...), le comité a abouti au consensus estimant qu'il est éthique d'offrir des traitements non homologués dont l'efficacité n'est pas encore connue ainsi que les effets secondaires, comme traitement potentiel ou à titre préventif", justifie l'Organisation mondiale de la santé.

Tout le stock de ZMapp, le nom de ce sérum, est désormais épuisé, a pour sa part indiqué la société Mapp Bio qui l'a développé. "Toute décision d'utiliser le ZMapp doit être prise par l'équipe médicale des patients", précise la société, ajoutant que le traitement était "fourni gratuitement dans tous les cas".

Un traitement qui fait débat

Ce médicament expérimental, élaboré à partir de feuilles de tabac, est très difficile à produire à grande échelle à l'heure actuelle. Il n'a été administré qu'à deux travailleurs humanitaires américains.

Mais son utilisation à grande échelle fait polémique au sein de la communauté scientifique. Pour l'instant, il n'a jamais été cliniquement testé sur l'homme, et n'a été mis au point que grâce à des expérimentations sur le singe et la souris. C'est pour cette raison qu'il n'est pas encore commercialisé.