Cet article date de plus de six ans.

Ebola : le ministère de la Santé dénonce les déclarations "fausses" et "irresponsables" de Balkany

Le député-maire UMP de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) affirmait que des cas d'Ebola avaient été signalés en France. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine, le 19 juin 2014 à Paris. (LCHAM / SIPA)

Patrick Balkany citait des "sources médicales fiables" et voulait des explications de la part du gouvernement. Le ministère de la Santé lui a répondu, mardi 12 août, en dénonçant les déclarations "fausses" et "irresponsables" du député-maire UMP de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Celui-ci affirmait sur son site internet que plusieurs cas de personnes contaminées par le virus Ebola auraient été signalés sur le territoire français. 

"Ces déclarations sont non seulement fausses, mais elles sont surtout irresponsables", martèle l'entourage de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine. L'épidémie d'Ebola qui sévit en Afrique, une "urgence de santé publique de portée internationale", ne se prête pas aux "déclarations hasardeuses", ajoute-t-on au ministère.

Et de réaffirmer, "de manière catégorique et ferme", qu'il n'y a, à ce jour, aucun cas confirmé d'Ebola en France et pas, non plus, de cas "possible" en cours d'analyse.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ebola

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.