Cet article date de plus de sept ans.

Ebola : le chien de l'aide-soignante espagnole malade a été euthanasié

Son euthanasie a provoqué des manifestations des défenseurs de la cause animale à Madrid. Une pétition signée par 374 000 personnes demandait sa mise en quarantaine plutôt que sa mort.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Excalibur, le chien de l'aide soignante espagnole qui a contracté le virus Ebola, aboie depuis le balcon de l'appartement, à Alcorcon, près de Madrid, le 8 octobre 2014. (SUSANA VERA / REUTERS)

Contaminé ou non, Excalibur a été euthanasié. Le chien de l'aide-soignante espagnole atteinte par le virus Ebola, a été tué, mercredi 8 octobre, sur décision des autorités, a annoncé la communauté de Madrid.

La menace de son euthanasie a provoqué des manifestations de défenseurs de la cause animale dans la capitale espagnole. Une pétition signée par 374 000 personnes demandait sa mise en quarantaine plutôt que sa mort. Des militants ont tenté d'empêcher la capture d'Excalibur. Mais un fourgon vétérinaire l'a finalement emmené dans l'après-midi, après des heures d'attente et de sit-in de ces militants brandissant des affiches "Excalibur, the world is with you" (le monde est avec toi) devant le domicile de l'aide-soignante.

Une voiture de police s'est alors interposée entre ce véhicule et les protestataires. "Les manifestants se sont jetés sur la voiture", a constaté le photographe de l'AFP. Un homme d'une trentaine d'années a subi un traumatisme crânien, selon les services d'urgence de la communauté de Madrid.

Les chiens peuvent être porteurs d'anticorps positifs du virus Ebola

Le chien présentait "un risque de transmission de la maladie à l'homme", s'est justifié la communauté de Madrid. L'animal a été endormi avant son euthanasie "pour éviter sa souffrance".

Des données ont montré "que les chiens peuvent être porteurs d'anticorps positifs du virus Ebola", ce qui veut dire "qu'ils peuvent être porteurs du virus même sans symptômes", avait expliqué mardi le département de Santé de la communauté de Madrid.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ebola

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.