Vrai ou fake : la porte-parole du gouvernement a-t-elle fait une erreur dans une déclaration concernant les tests liés au coronavirus ?

Dans la rubrique “Vrai ou fake” de Franceinfo, la journaliste Mathilde Garcia démêle le vrai du faux concernant une déclaration de Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement, sur les tests à effectuer dans le cadre de la crise sanitaire. 

franceinfo

Interrogée sur les tests de dépistage du Covid-19 en France, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a affirmé : L’OMS a commencé à dire qu’il fallait tester de manière massive, quelque part de mémoire, au mois d’avril et nous avons progressivement augmenté notre capacité de tests”. Elle l’affirme de mémoire, mais c’est faux comme le souligne de nombreux internautes”, explique la journaliste de Franceinfo Mathilde Garcia.

Le cabinet de Sibeth Ndiaye reconnaît l’erreur 

Le 30 janvier 2020, l’OMS avait recommandé, dans un communiqué, un dépistage précoce de la maladie pour endiguer l’épidémie. Ensuite, le cabinet de Sibeth Ndiaye reconnaît l’erreur et confirme que la porte-parole du gouvernement faisait référence à la déclaration de l’OMS du 16 mars 2020. Dans les jours suivants, Olivier Véran, le ministre de la Santé, change de discours. Pourtant, début mai, la France est toujours dans le bas du classement des pays de l’OCDE sur le nombre de tests pratiqués. 

La porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, le 4 mars 2020 à Paris.
La porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, le 4 mars 2020 à Paris. (CHARLES PLATIAU / AFP)