VIDEO. "Nous ne vaincrons pas le virus en isolant nos concitoyens", déclare Emmanuel Macron dans un Ehpad

En visite dans un Ehpad du Loir-et-Cher, le président de la République a mis en avant le respect des gestes barrières et des règles sanitaires plutôt que l'isolement des publics les plus fragiles. 

"Nous ne souhaitons pas, collectivement, isoler à nouveau nos aînés." Emmanuel Macron a tenté de dessiner un "chemin de crête" entre la nécessité de mettre en place des mesures sanitaires et le souci d'avoir "une réaction proportionnée" à l'épidémie de Covid-19. En visite dans un Ehpad de Bracieux (Loir-et-Cher), mardi 22 septembre, le président de la République a donc mis l'accent sur le respect des gestes barrières, tout en souhaitant "accompagner les responsables d'établissement pour que des règles soient édictées".

Nous ne souhaitons pas, collectivement, isoler à nouveau nos aînés.

Emmanuel Macron

Lors d'une visite d'Ehpad

Ce déplacement intervient alors que les indicateurs de l'épidémie remontent, notamment pour les plus de 65 ans, à un niveau jugé alarmant par les autorités. Tout en prenant de nécessaires "précautions", a poursuivi le chef de l'Etat, les personnes âgées doivent pouvoir "continuer de voir la famille, celles et ceux qu'on aime, de continuer à avoir (…) un minimum d'activité, de continuer à avoir des interactions, parce que c'est aussi cela, la vie." Cette stratégie semble donc trancher avec la situation connue lors de la première vague. 

"La ministre va tenir dans les prochains jours, avec l'ensemble des professionnels du secteur, que ce soit établissements ou professionnels à domicile, avec aussi des responsables de l'éthique, pour aider à [élaborer] un cahier des charges et accompagner", a annoncé Emmanuel Macron.

Le président Emmanuel Macron lors d\'une visite de l\'Ehpad \"La Bonne Eure\", mardi 22 septembre 2020 à Bracieux (Loir-et-Cher).
Le président Emmanuel Macron lors d'une visite de l'Ehpad "La Bonne Eure", mardi 22 septembre 2020 à Bracieux (Loir-et-Cher). (YOAN VALAT / POOL / AFP)