VIDEO. Lieux culturels toujours fermés : Roselyne Bachelot assure mettre toutes ses "tripes sur la table pour protéger le monde de la culture"

Roselyne Bachelot affirme ne "pas regretter" d'avoir accepté le poste de ministre de la Culture, malgré les circonstances difficiles liées à la pandémie.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Roselyne Bachelot n'a "jamais" regretté d'avoir accepté le poste de ministre de la Culture, a-t-elle confié vendredi 8 janvier sur franceinfo, malgré les difficultés liées à l'épidémie de Covid-19. La ministre est d'ailleurs reçue par le Premier ministre vendredi, alors que Jean Castex n'a annoncé jeudi "aucun assouplissement" à propos de la fermeture des musées, cinémas, théâtres et salles de spectacle.

"Je ne regrette pas. Le pays vit une tragédie et le monde de la culture vit une tragédie", a déclaré Roselyne Bachelot, avant de parler de sa "mobilisation entière" dans cette bataille. "Je mets toutes mes tripes sur la table pour protéger le monde de la culture. Jamais je ne serai devant ma télévision ou ma radio, je suis dans l'action."

On m'a confié une mission et je veux l'aborder, la faire, la prendre à bras-le-corps.

Roselyne Bachelot

à franceinfo

Les professionnels de la culture estiment que le gouvernement n'en fait pas assez pour eux. "On n'en fait jamais assez pour la culture, bien entendu", a répondu Roselyne Bachelot. "Je leur dis qu'on vit des circonstances absolument tragique, que le gouvernement est à leurs côtés, qu'on les écoute, qu'on est en train de bâtir un modèle qui va nous permettre d'affronter cette tragédie."

Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, était l\'invitée de franceinfo vendredi 8 janvier 2021.
Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, était l'invitée de franceinfo vendredi 8 janvier 2021. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)