VIDEO. Olivier Véran sur les tests de dépistage du Covid-19 : "Il faut assurer la priorité aux prioritaires"

Les opérations de dépistage du Covid-19 sont saturées dans certaines grandes villes en France, mais une "doctrine de priorisation" des tests a été instaurée.

Eviter les embouteillages devant les laboratoires d'analyses. Puisque les opérations de dépistage du coronavirus sont saturées dans certaines grandes villes en France, Olivier Véran a annonce l'instauration d'une "doctrine de priorisation" des tests, "avec une liste de personnes prioritaires (prescription médicale, symptomatiques, cas contacts, soignants et aides à domicile)""Nous sommes confrontés à des difficultés organisationnelles sur les tests", a reconnu le ministre de la Santé, lors d'une conférence de presse, jeudi 17 septembre, évoquant 1,2 million de tests en une semaine.

De nouveaux centres pour les publics prioritaires en Ile-de-France

"Le rôle des médecins généralistes dans cette priorisation est important, a précisé Olivier Véran. C'est pourquoi les personnes disposant d'une prescription médicale sont naturellement prioritaires." Le ministre a également annoncé que pour l'Ile-de-France, 20 centres de prélèvement pour les publics prioritaires vont être déployés à Paris, à Trappes, à Bondy, à Evry à compter de lundi prochain. Ces centres seront réservés de 8 heures à 14 heures aux publics prioritaires et pourront réaliser au moins 500 tests PCR chacun par jour. Leur localisation sera annoncée très prochainement.

Olivier Véran, le ministre de la Santé.
Olivier Véran, le ministre de la Santé. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)