Vidéo Covid-19 : la France "n'a pas à rougir de la façon dont elle s'est comportée" face à l'épidémie, affirme Karine Lacombe

Publié
Article rédigé par
Radio France

L'infectiologue souligne que les autres pays européens parfois pris comme "modèles" sont aujourd'hui en situation de confinement total ou partiel.

"On n'a pas à rougir de la façon dont on s'est comporté" face à l'épidémie de Covid-19, a affirmé Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses de l'hôpital Saint-Antoine (Paris), jeudi 24 décembre sur franceinfo. "On a essayé de faire au mieux que l'on pouvait à chaque instant de l'année qui s'est écoulée. On n'y est finalement pas si mal arrivé quand on regarde ce qui a été fait dans les pays étrangers", explique t-elle.

Karine Lacombe souligne que les autres pays européens parfois pris comme "modèles" sont aujourd'hui en situation de confinement total ou partiel : "La Suède n'a pas mieux fait et peut-être même pire qu'ailleurs, l'Angleterre n'en parlons pas, l'Italie, l'Espagne, et même l'Allemagne où il y a une épidémie qui est vraiment en train de flamber, alors qu'en France, même si elle est là, elle est plutôt stable."

Concilier "deux extrêmes"

Karine Lacombe estime que la tâche est ardue pour le gouvernement depuis le début de la crise sanitaire : "Le gouvernement a été constamment pris entre deux extrêmes, qu'il a parfois été difficile de concilier : le besoin de maintenir une vie économique et sociale qui satisfasse la majorité et, de l'autre côté, les contraintes de la crise sanitaire. Et il a perpétuellement dû naviguer entre ces deux pendants."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.