VIDEO. "C'est une question de vie ou de mort" : un Américain atteint d'un cancer privé d'emploi et d'assurance en pleine crise du Covid-19

James Pennyman, un Américain âgé de 49 ans, se bat depuis cinq ans contre un cancer. Sans assurance santé depuis le début de la crise du Covid-19 aux Etats-Unis, il compte sur une campagne de financement participatif pour couvrir ses soins. 

FRANCEINFO

Il se bat depuis cinq ans contre un cancer qui s'étend. James Pennyman, un photographe américain de 49 ans vivant à Houston, au Texas (Etats-Unis), souffre d'un cancer au niveau de l'abdomen et des métastases s'étendent désormais à son épaule. 

>> Coronavirus : bilans, traitements, déconfinement... Retrouvez les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19 dans notre direct

Jusqu'au mois de mars, la couverture maladie de ce photographe professionnel prenait en charge une grande majorité de ses soins. Tout a basculé le 16 mars. Comme plus de 26 millions d'Américains, selon les chiffres du Guardian (lien en anglais), James Pennyman a perdu son emploi, à cause de la crise liée au coronavirus"Nous avons reçu un mail qui nous disait : 'Bonjour, nous allons devoir licencier tout le monde jusqu'à nouvel ordre', relate James Pennyman. C'est devenu un énorme problème : j'avais une assurance santé et je n'en ai plus." 

J'ai immédiatement pensé : "Comment je vais faire pour payer tout ça ?" J'allais avoir besoin de traitements et de soins supplémentaires. C'est une question de vie ou de mort.

James Pennyman

à franceinfo

"Cela m'a vraiment secoué", confie James à franceinfo. Et pour cause : le coût de ses traitements s'élève à plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de milliers de dollars par an. "Rien qu'un scanner coûte 9 000 dollars" et il faut compter "20 000 dollars pour une seule séance de chimiothérapie", explique-t-il. En une année, le coût total de ces soins peut atteindre 200 000 dollars. "Comment une personne normale peut-elle payer une telle somme ?", s'interroge le patient. 

Le financement participatif comme alternative

L'idée est venue d'un ami de James Pennyman. Sans assurance ni épargne pour financer ces soins, pourquoi ne pas recourir au financement participatif ? Une campagne de soutien a ainsi été lancée le 2 avril, sur la plateforme GoFundMe. En trois semaines, l'objectif initial de 25 000 dollars a été atteint. Il est aujourd'hui relevé à 40 000 dollars, de nouveaux traitements attendant James Pennyman. 

Cela m'a submergé d'émotions de voir que les gens donnaient. Cela m'a ôté un poids du cœur et de l'esprit.

James Pennyman

à franceinfo

L'Américain espère atteindre bientôt les 40 000 dollars nécessaires à la poursuite de ses soins. "C'est effrayant de se dire qu'on ne peut pas avoir accès à des soins à cause de l'argent", confie-t-il. "Etre dans cette situation me brise le cœur." Que fera-t-il, si ces fonds ne sont pas levés ? "Je ne sais pas", lâche James Pennyman. "Cet argent récolté, c'est ce qui me fait vivre pour l'instant."

James Pennyman, photographe américain de 49 ans, atteint d\'un cancer, mais privé d\'emploi et d\'assurance, le 24 avril 2020. 
James Pennyman, photographe américain de 49 ans, atteint d'un cancer, mais privé d'emploi et d'assurance, le 24 avril 2020.  (FRANCEINFO)