Coronavirus : 289 nouveaux décès en 24 heures en France, la baisse des patients en réanimation se poursuit

Cela porte le bilan total à 24 376 décès depuis le 1er mars, a annoncé le directeur général de la santé. 

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

Le coronavirus a fait 289 morts supplémentaires en France au cours des dernières 24 heures, portant le bilan total à 24 376 décès depuis le 1er mars, a annoncé jeudi 30 avril le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon. Les services de réanimation affichent de nouveau un solde négatif de moins 188 patients par rapport à la veille, a-t-il précisé. Suivez notre direct.

Olivier Véran a présenté la carte des départements rouges et verts. Le ministre de la Santé a présenté une première carte dévoilant les fameux départements verts, où le coronavirus circule moins, et les rouges, où l'épidémie est la plus répandue. Sans surprise, 35 départements de l'Est et de l'Ile-de-France sont en rougeCette carte, qui sera ensuite présentée tous les soirs, permettra d'établir, dans les départements verts, un déconfinement plus large, et dans les départements rouges, davantage de contraintes

Le Royaume-Uni a "passé le pic de l'épidémie". C'est le deuxième pays le plus touché par le nouveau coronavirus en Europe avec désormais 26 711 morts (dont 674 de plus en 24 heures), a "passé le pic" de l'épidémie, a affirmé jeudi 30 avril le Premier ministre Boris Johnson. "Nous sommes sur une pente descendante", a déclaré le dirigeant conservateur, lors de la conférence quotidienne du gouvernement. 

 Le masque ne sera pas obligatoire dans l'espace public en France. "Recommandé" mais "pas obligatoire". Le ministère de l'Intérieur assure à franceinfo, jeudi, qu'il n'est "pas prévu" de rendre le port du masque obligatoire dans l'espace public à partir du 11 mai. Une mise au point qui intervient alors que plusieurs maires, dont celui de Lyon, souhaitent qu'il devienne obligatoire dans la rue. C(Dont celui de Lyon, Gérard Collomb. 

A vélo sur le périph' ? En prévision du déconfinement qui doit débuter le 11 mai, la société Jump, spécialisée dans la location de vélos et trotinettes en libre-service, conseille aux autorités franciliennes d'aménager une partie du périphérique parisien en piste cyclable, rapporte BFMTV. La filiale d'Uber entend ainsi alimenter les discussions sur les pistes cyclables provisoires à l'étude dans la capitale. 

En Espagne, le bilan quotidien le plus bas depuis le 20 mars. Le pays a recensé 268 morts au cours des dernières 24 heures, du jamais vu depuis plus d'un mois. Ce qui porte le total à 24 543 morts, selon le ministère de la Santé.

Estrosi veut des "passeports sanitaires" aux frontières. Le maire LR de Nice demande au Premier ministre que le droit d'entrer ou de sortir du territoire national soit soumis à la mise en place d'un passeport sanitaire permettant de justifier d'un test PCR négatif au Covid-19. Ce droit "doit être soumis à une attestation dérogatoire professionnelle ou familiale justifiant des motifs impérieux", ajoute-t-il, alors que certains passages aux frontières se poursuivent (résidents, transporteurs de marchandises, etc.). 

Les masques font un tabac. Certains bureaux de tabac vont commencer, jeudi, à vendre des masques en tissu au grand public pour éviter la propagation du coronavirus. Deux millions d'unités ont été commandés par les buralistes. Ils seront vendus "aux alentours de 5 euros", selon la confédération des buralistes.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

00h35 : Certains d'entre vous me réclament un point sur les gestes barrières. J'ignorais que c'était un rendez-vous que vous attendiez... Je m'exécute donc ! En respectant ces gestes barrières, on peut se prémunir du coronavirus et ainsi, participer à freiner la pandémie. Les voici :

  • On éternue dans son coude pour éviter d'exposer les mains au virus.
  • On se lave les mains le plus régulièrement possible et particulièrement au moment du retour au domicile.
  • On ne se touche pas le visage, pour éviter d'amener le virus près de la bouche, du nez et des yeux.
  • On garde une distance d'un mètre avec les autres afin de ne pas favoriser la transmission du virus.
  • Enfin : jusqu'au 11 mai, restez chez vous ! Et n'hésitez pas à consulter un médecin en cas de problème de santé.

23h46 : L'ancien magnat de l'immobilier devenu président de la première puissance mondiale dit envisager des taxes punitives contre la Chine.

23h44 : Le Président américain dit avoir vu des preuves liant le coronavirus au laboratoire de Wuhan. Donald Trump semble accentuer son offensive contre la Chine, déclarant notamment qu'il était possible que la Chine ait été incapable de stopper le coronavirus ou qu'elle l'ait laissé se propager.

23h27 : Le maire d'Albigny-sur-Saône, Jean-Paul Colin, qui préside aussi l'hôpital, regrette le manque de matériel, notamment les masques. Au plus fort de la crise, "on a dû transformer, des sacs plastiques en blouses médicales". Mais l'élu salue le courage du personnel qui a fait face pendant ces six semaines dramatiques.

23h27 : 55 patients d'un hôpital gériatrique sont morts à Albigny-sur-Saone dans le Rhône. Le virus a touché l'Ehpad mais pas les habitants, puisqu'un seul cas mortel de Covid-19 est à déplorer dans ce bourg de 3 000 habitants.

Albigny-sur-Saône (Rhône).

23h22 : Le président (LR) du conseil départemental du Bas-Rhin Frédéric Bierry a "invité" les parents d'élèves du département "à ne pas scolariser leurs enfants avant le 25 mai" s'ils le peuvent "pour éviter de nouvelles chaines de contamination" du coronavirus.

23h24 : Depuis le début de la crise du Covid-19, nous faisons tout notre possible pour répondre à vos questions qui concernent bien souvent des cas très particuliers et spécifiques. Malheureusement, nous n'avons pas toujours la réponse ni le temps nécessaire pour traiter toutes vos demandes. Je vous souhaite, @Lea, une bonne soirée sur franceinfo.fr.

23h18 : Bonsoir @Lea. Je n'ai malheureusement pas de bonne nouvelle pour vous : aucun motif ne semble pouvoir correspondre à la situation que vous évoquez et vous devrez certainement attendre encore un peu avant de pouvoir rejoindre votre moitié. A moins, peut-être, que votre conjoint ne se trouve dans une situation particulière (gravement malade par exemple), auquel cas vous pouvez utiliser le motif de déplacement pour raison familiale impérieuse. Vous pouvez également faire chacun une partie de la distance pour vous retrouver à mi-chemin.

23h16 : Je tente une 16e fois depuis hier... Bonjour, mon copain habite à 1h30 de chez mois, soit 111km à vol d'oiseau. Suite au discours du Premier Ministre, je comprend bien que je vais devoir me déplacer avec une attestation mais que dois-je mettre comme motif ? Merci.

22h55 : France 2 vous résume la situation sur la classification des départements et ses effets.


22h52 : Le PDG a indiqué que le port du masque dans les trains et dans les gares n'était pas à ce stade obligatoire mais vivement recommandé. Les usagers auront la possibilité d'en acheter dans les gares, notamment dans les points Relay, a-t-il précisé.

22h49 : Jean-Pierre Farandou a répondu aux questions d'Anne-Sophie Lapix ainsi qu'à celles des internautes, jeudi 30 avril, au 20 heures de France 2. "S’il vous plait, les Français, venez avec un masque quand vous prenez le train", a imploré Jean-Pierre Farandou.


22h39 : Bonsoir @Altiligerien. Je n'ai pas d'informations précises sur la Haute-Loire. Cependant, je voudrais attirer votre attention sur une incompréhension : le nombre de mort ne détermine pas le classement des départements. Les deux seuls critère de classement sont : le nombre d'entrée aux urgences pour des suspicions de Covid-19 et la tension hospitalière en réanimation, c'est-à-dire la capacité d'accueil de ces services.

22h37 : Comment peut on être orange en Haute-Loire alors que nous avons 1 mort par jour en ce moment pour un département si peu peuplé ?

22h34 : Il faut donc s'attendre à ce que la Haute-Corse passe à l'orange ou au vert dans les prochaines mises à jour de la carte.

22h33 : Cet indicateur est "en décalage avec le nombre de cas testés positifs", affirme l'ARS, qui promet en conséquence "une fiabilisation et une correction des données (...) au plus vite".

22h30 : Cette dernière carte se fonde sur la part des patients se présentant aux urgences "pour suspicion d'infection à coronavirus", a expliqué l'ARS, or "les modalités du codage par le centre hospitalier de Bastia entrainent une surestimation du nombre de passages aux urgences pour Covid".

22h27 : Retour en Corse. L'Agence régionale de santé de Corse a reconnu vendredi un doute sur le classement de la Haute-Corse en rouge sur la carte de synthèse dévoilée par le ministère de la Santé, en préparation du déconfinement.

22h12 : Bonsoir @Mimi7000, vos remerciements nous touchent ! Le critère de "circulation active du virus" est fondé, selon les déclarations d'Olivier Véran, sur le nombre de personnes se présentant aux urgences pour une suspicion de Covid-19. Retrouvez les explications du ministre de la Santé dans cette vidéo.


22h11 : Bonsoir et merci pour votre travail titanesque #onvousrepond ! Petite question : que veut dire "circulation active du virus" ? Cela apparaît dans l'une des deux cartes et je ne comprends pas de quoi il s'agit ! Merci et bon courage

22h03 : On ne sait pas s'il y aura des masques pour tout le monde le 11 mai, mais on connait déjà le montant de la contravention pour ceux qui n'en auront pas. Gonflé tout de même !

22h00 : "Nous allons aussi donner aux services spécialisés de la SNCF et de la RATP, que sont la Suge et le GPSR, la capacité légale de procéder à des contrôles. Et le cas échéant de mettre des amendes. Les personnes qui voudront prendre un VTC, un taxi ou pénétrer dans une gare sans masque pourront se voir refuser l'accès. Si elles entrent malgré tout, elles recevront une amende", a expliqué le secrétaire d'Etat.

21h58 : Jean-Baptiste Djebbari a souligné que les "forces de l'ordre" seraient chargées de faire respecter cette obligation, mais également les services de sécurité des opérateurs de transport.

21h52 : Le secrétaire d'Etat aux transports, Jean-Baptiste Djebbari, a averti que le non-respect du port du masque dans les transports publics pourrait être sanctionné d'une amende de l'ordre de 135 euros à partir du 11 mai, dans une interview donnée au Parisien dans son numéro de demain.

21h43 : Enfin, autre élément important que cet article prend bien le soin de préciser : selon un récent sondage du centre Pew Research, 29% des Américains pensent que le coronavirus a été créé dans un laboratoire, que ce soit intentionnellement (23%) ou accidentellement (6%).

21h42 : D'autant que cette rare déclaration publique des renseignements américains intervient après que le président Donald Trump n'a pas exclu de réclamer des dédommagements à Pékin pour l'épidémie de coronavirus.

21h42 : Bonsoir @Fake. Attention, l'information n'est pas toujours celle que l'on croit. Ici, ce qui est intéressant, ce n'est pas tant l'analyse selon laquelle le virus n'a pas été fabriqué par l'homme, mais plutôt que les renseignements américains décident de s'exprimer, ce qui est très rare.

21h40 : Votre titre made in USA : le virus n'a été ni modifié génétiquement ni crée par l'être humain, comme si c'était la grande trouvaille... mais pas du tout, on le sait depuis le début, cela a été dit et redit par les laboratoires français et européens.. sur votre page info d'ailleurs ou vous avez même donné l'explication.

21h35 : Le virus a fait plus de 230 000 morts dans le monde, selon un comptage de l'AFP.

21h30 : Vous étiez quelques uns à vous étonner du classement en rouge du département du Lot sur la carte présentée par le gouvernement. Mon collègue Brice Le Borgne vous livre ses explications sur Twitter. Profitez-en pour le suivre, vous ne le regretterez pas.

21h25 : L'épidémie de coronavirus a fait au moins 60 057 morts aux Etats-Unis selon le bilan communiqué par les Centres de contrôle et de prévention des maladies, soit 2 552 décès supplémentaires en l'espace de 24 heures.

21h22 : Quatre régions concentrent 71% des patients qui restent en réanimation, a précisé encore la direction générale de la Santé : il s'agit de l'Ile-de-France (40%), du Grand Est (13%), de l'Auvergne-Rhône-Alpes (9%) et des Hauts-de-France (9%).

21h18 : Mais près de 50 000 patients (49 476) ont pu quitter l'hôpital guéris depuis le début de l'épidémie, a souligné Jérôme Salomon.

21h15 : Ce jeudi, on comptait encore 26 283 patients hospitalisés pour une infection au Covid-19.

21h23 : Voici le détail des décès des dernières 24 heures : 191 décès ont été enregistrés à l'hôpital, auxquels s'ajoutent 98 décès en établissements sociaux et médico-sociaux dont les Ehpad, a précisé le directeur général de la Santé.

21h04 : Allez, il est 21h05 et voici les principales informations de la soirée

Le coronavirus a fait 289 morts supplémentaires en France au cours des dernières 24 heures, portant le bilan total à 24 376 décès depuis le 1er mars, a annoncé jeudi le directeur général de la Santé, le Pr Jérôme Salomon.

Olivier Véran a présenté ce soir la carte de la circulation du virus selon les départements, calculée sur la base des admissions de patients aux urgences pour des suspicions de Covid-19. Découvrez la version provisoire de la carte de France métropolitaine du déconfinement par ici.


L'Agence française du médicament (ANSM) a annoncé cet après-midi avoir autorisé sous conditions strictes l'utilisation du plasma de malades guéris pour soigner des patients gravement atteints par le Covid-19.


21h08 : Olivier Véran confirme que les écoles ouvriront dans tous les départements, y compris ceux classés rouge. Il n'a néanmoins pas annoncé de date précise.

21h02 : Bonsoir @jenecomprendsplusrien, je vous comprends, je dois moi-même faire preuve de beaucoup de prudence et de concentration pour décrypter les annonces d'Olivier Véran. Ce qu'il faut comprendre, c'est que si la situation épidémiologique venait à se dégrader dans certains départements classés rouge, des mesures sanitaires pourraient être prises dans ces départements-là seulement.

21h01 : Du coup, à quoi servent ces cartes si elles ne changent rien aux mesures de deconfinement ?

20h57 : Sur LCI, Olivier Véran est interrogé sur les mesures qui vont s'appliquer aux territoires classés rouge. "L'essentiel de la levée du confinement est à peu près identique, peu importe le département dans lequel on se situe", explique le ministre.

21h24 : Olivier Véran est en direct sur LCI pour une soirée spéciale sur les mesures de déconfinement prévues pour le 11 mai.

20h53 : Bonsoir @Zazie. L'Agence France-Presse est reconnue pour être l'une des agences de presse les plus fiables. C'est, comme vous le dites, une référence pour les journalistes. Malheureusement, même avec le plus grand des professionnalismes, l'erreur est humaine. L'essentiel, c'est encore qu'elle soit assumée et corrigée rapidement, vous ne pensez pas ? Bonne soirée sur franceinfo.fr !

20h49 : L'AFP est-elle une référence pour les médias qui diffusent des fausses informations ?

20h59 : La région Grand-Est va offrir 100 000 chèques vacances, d'une valeur totale de cinq millions d'euros, pour remercier "ses héros du quotidien" lors de l'épidémie de coronavirus et soutenir le tourisme régional, a annoncé la collectivité.

20h40 : Bonjour @Marwin et félicitations pour votre nouveau travail. Voici mon conseil : demandez à votre employeur de vous faire une attestation justifiant ce déplacement. Je vous rappelle que ce lundi 4 mai, nous serons toujours confinés. Les nouvelles règles ne s'appliquent donc pas encore.

20h40 : J'attaque un nouveau travail sur Lyon ce lundi. Je suis au chômage depuis janvier, toutes les habits que je peux porter dans mon nouveau poste se trouve chez mes parents en dehors de Lyon. Puis-je faire un aller-retour ce week-end pour aller les récupérer ?

20h35 : Il y a eu 289 nouveaux décès en France ces dernières 24 heures et non pas 339 comme annoncé précédemment. Toutes mes excuses : il s'agit d'une erreur de l'AFP qui vient d'être corrigée.

20h30 : "Certaines données montrent que le plasma de personnes ayant été malades du Covid-19 contient des anticorps actifs contre le virus, ce qui pourrait permettre d'améliorer le taux de survie des patients atteints de syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA)" explique l'ANSM.

20h28 : L'usage de plasma de malades guéris était déjà autorisé en France, mais seulement dans le cadre d'essais cliniques comme celui ayant démarré le 7 avril sous l'égide de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), l'Etablissement français du sang (EFS) et l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).