VIDEO. "Aider les autres, c'est important" : ils continuent leurs maraudes malgré le confinement

Élodie, Yassin et Marouan continuent à aider les sans-abri pendant le confinement. Brut les a suivis dans leurs maraudes.

BRUT

Issus de quartiers populaires, Élodie, Yassin et Marouan viennent en aide aux sans-abri. Membres de l'association Niya Help, ils continuent leurs maraudes. Aujourd'hui, ils constatent que les situations de précarité se sont accentuées avec le confinement. "On a des appels de personnes qui n'étaient pas forcément en difficulté il y a deux mois, qui là n'ont plus de quoi faire leurs courses", explique Élodie.

Les maraudes sont aussi des occasions pour les jeunes bénévoles de maintenir un lien avec ces personnes sans-abri et de partager des moments avec elles. "Avant même de parler de plats distribués ou de boissons, c'est surtout le contact humain. Faire comprendre à la personne qu'on est sensible à sa situation", souligne Yassin.

Une chaîne de solidarité dans les quartiers populaires

En étant sur le terrain, Élodie, Yassin et Marouan remarquent qu'il y a beaucoup de solidarité dans les quartiers populaires. "Il y a des mamans qui mettent en place la solidarité pour préparer des masques, il y a des jeunes qui vont distribuer des gels hydroalcooliques", raconte Élodie. "Il faudrait plus de personnes qui aident les autres, ça serait plus sain en France", estime quant à lui Marouan.

En plus des distribuons de repas, les bénévoles essaient de fournir des produits de première nécessité aux sans-abri. "En fonction des dons qu'on récolte, on fait certains achats, en fonction des besoins qu'on rencontre lors de nos maraudes, on sait qu'ils ont besoin de chaussettes, de produits d'hygiène en plus des repas", explique Élodie. Ils se mobilisent également pour les personnes en grande difficulté financière, pour les personnes âgées, isolées ou malades.

Lors de leur maraude, ils ont pu distribuer 80 repas.

VIDEO. \"Aider les autres, c\'est important\" : ils continuent leurs maraudes malgré le confinement
VIDEO. "Aider les autres, c'est important" : ils continuent leurs maraudes malgré le confinement (BRUT)