Variant Omicron : huit cas "possibles" détectés en France, annonce le ministère de la Santé

Ces premiers cas du nouveau variant sur le territoire national doivent être encore confirmés par un séquençage.

Des passagers à l\'aéroport de Johannesburg en Afrique du Sud, le 27 novembre 2021.
Des passagers à l'aéroport de Johannesburg en Afrique du Sud, le 27 novembre 2021. (PHILL MAGAKOE / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Huit cas "possibles" de porteurs du variant Omicron ont détectés en France, annonce le ministère de la Santé, dimanche 28 novembre. Un séquençage est en cours pour confirmer l'information. Ces personnes ont toutes voyagé en Afrique australe durant les deux dernières semaines. Le ministère précise dans son communiqué qu'en attendant les résultats, ces personnes ont été placées à l'isolement et les cas contacts prévenus.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé à ce "que les frontières restent ouvertes", alors que les restrictions de voyages vers les pays africains se multiplient face à la propagation du variant Omicron. L'organisation appelle les pays à "adopter une approche scientifique", basée sur "l'évaluation des risques". 

Le Maroc suspend les vols vers son territoire. Les autorités marocaines ont décidé de suspendre tous les vols directs de passagers à destination du Maroc pour une durée de deux semaines, à compter du lundi 29 novembre à 23h59. 

Au Pays-Bas, 13 passagers revenus d'Afrique du Sud, positifs au nouveau variant. Treize des 61 passagers partis d'Afrique du Sud (Johannesburg et Le Cap) et diagnostiqués positifs au Covid-19 vendredi à leur arrivée à Amsterdam sont porteurs du variant Omicron, ont annoncé les autorités sanitaires néerlandaises.

Plusieurs cas détectés ailleurs en Europe. La Belgique, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et la République tchèque ont annoncé avoir détecté des cas positifs au variant Omicron sur leur territoire. L'agence de santé de l'Union européenne a renforcé l'inquiétude en soulignant que ce nouveau variant B.1.1.529 représentait un risque "élevé à très élevé" pour l'Europe.

Un variant classé "préoccupant" par l'OMS. Le nouveau variant a été classé comme "préoccupant" par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a toutefois déconseillé les restrictions sur les voyages et qui estime qu'il faudra "plusieurs semaines" pour comprendre la virulence de ce variant.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h03 : On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'œil aux principaux titres de l'actualité.

Huit cas "possibles" de porteurs du variant Omicron ont été détectés en France, annonce le ministère de la Santé. L'information sera confirmé par un séquençage, mais ces personnes sont déjà à l'isolement.

Sébastien Lecornu, le ministre des Outre-mer, est arrivé dans la soirée en Guadeloupe pour prendre le pouls de la situation après plus d'une semaine de violences. "L'application de la loi de la République ne fait pas l'objet de négociations. La loi s'applique dans tous les départements français", met-il en garde sur France Télévisions.

Treize départements sont placés en vigilance orange par Météo France : onze départements montagneux pour des chutes de neige, et le Nord et le Pas-de-Calais pour de fortes crues, qui ont déjà nécessité l'évacuation d'une centaine de personnes.

Au terme d'un triste match de foot, l'OM s'est imposé 1-0 contre Troyes, et se hisse à la 4e place du championnat.

Rendez-vous demain, dès six heures, pour la suite de ce live.

22h45 : @Imf Pour le moment, Olivier Véran a expliqué que l'arme principale pour lutter contre la propagation du virus était le vaccin. Tant que le vaccin n'est pas déclaré inefficace ou trop faiblement efficace contre le variant Omicron, il n'y a pas de raison de changer de stratégie. Les fabricants promettent des réponses rapides, dans une quinzaine de jours.

22h44 : Bonsoir et merci pour le live Suite à la présence présumée du variant omicron en France, l’exécutif prévoit il de nouvelles annonces, restrictions… dans les jours à venir ?

22h40 : @David d'Angers Je vais vous épargner une luxation du pouce sur votre téléphone :-D Tout à fait, il s'agit d'Angelique Coetzee, présidente de l’Association médicale sud-africaine, qui a soigné une trentaine de patients contaminés par ce nouveau variant. Elle décrit des signes bénins, comme une grande fatigue, une toux sèche ou une gorge qui gratte. Selon elle, le variant Omicron touche plutôt des jeunes de moins de 40 ans. "Je suis persuadée que beaucoup de gens en Europe ont ce virus, mais cela n’a été que peu détecté parce qu’on était à l’affût de symptômes du Delta", estime-t-elle encore.

22h38 : Bonsoir Pierre, une 'tit question avant la fermeture de la boutique. Je n'ai pas l'impression d'avoir vu quelque chose la dessus (et remonter le fil info avec vous aux commandes, il faut deux jours...), la présidente de l'Association Médicale Sud Africaine qui a traiter des malades du nouveau variant aurait indiqué que les symptômes étaient légers (fatigue et petite fièvre). Avez-vous confirmation ?

22h31 : "L'arrivée d'un nouveau variant est une indication à faire cette dose supplémentaire. Quand on fait une dose supplémentaire de vaccin à distance des deux premières, on va mobiliser des populations particulières et on va permettre d'induire un taux d'anticorps assez élevé. En stimulant ces cellules particulières on va avoir une diversité de la réponse immunitaire beaucoup plus large. On ne connaît pas la sensibilité du variant Omicron mais, si on fait le parallèle avec le variant Delta, on sait que la 3e dose induit une protection beaucoup plus importante que les deux premières. "

Sur franceinfo, Jean-Daniel Lelièvre veut mobiliser les publics concernés par la troisième dose et qui pourraient s'inquiéter du nouveau variant Omicron.

22h13 : "Le ministère surveille avec une attention particulière les territoires ultramarins de La Réunion et Mayotte qui sont en lien direct ou indirect avec ces pays. Depuis le 28 novembre, toute personne en provenance de Mayotte ou de La Réunion et à destination du reste du territoire national doit être munie d’un résultat de test ou d’examen de dépistage négatif réalisé moins de 48 heures avant l’embarquement", peut-on encore dans le communiqué.

22h13 : Le ministère précise qu'en attendant les résultats, ces personnes ont été placées à l'isolement et les cas contacts prévenus.

22h12 : Huit cas possibles de porteurs du variant Omicron ont été repérés en France, annonce le ministère de la Santé dans un communiqué. Un séquençage est en cours pour confirmer l'information. Ces personnes ont toutes voyagé en Afrique australe dans les deux dernières semaines.

22h01 : N'empêche. Au tour de la Suisse d'annoncer la découverte d'un premier cas "probable" du variant Omicron sur son sol, sur une personne revenue d'Afrique du Sud.

21h54 : D'ailleurs, le président sud-africain Cyril Ramaphosa appelle ce soir les pays ayant imposé des restrictions de voyage aux Sud-Africains, après la détection d'un nouveau variant du coronavirus, à leur "levée immédiate et urgente", les jugeant dépourvues de "justification scientifique". Pour lui, ces décisions sont "complètement injustifiées".

21h51 : L’Afrique du Sud se retrouve au cœur de la tempête de l’épidémie du Covid-19, avec la propagation du variant Omicron. La population dispose seulement de 24 % de couverture vaccinale. Reportage de France 2.



(FRANCE 2)

21h31 : Bonsoir. Je ne pense pas que le télétravail ait le même sens quand cela concerne son métier et ses études. Dans ce dernier cas il s’agit de télé-enseignement et les contraintes et conséquences sont sûrement différentes. Apprendre à distance est certainement très compliqué et le manque d’interactions et d’échanges ne doit pas faciliter les choses. Quant au télétravail beaucoup de personnes l’ont découvert par contrainte et dans un contexte hors norme. Pour tellement juger de son effet pour chacun il faudrait le faire par choix et à son rythme. Pour ma part j’en fait depuis 2015 et je ne voudrais pas y renoncer. C’est moins de fatigue, plus de concentration. Je le vis très bien et je vais 1 à 2 jours par semaine au bureau. C’est un équilibre qui me convient. Et s’il fallait choisir je préfère le 100% télétravail au 100% présentiel. A chacun de trouver son équilibre

21h30 : Le télétravail c'est l'avenir du marché du travail, tant pour les entreprises que pour les salariés. J'ai commencé à pratiquer un peu avant la pandémie car j'avais une chef qui comprenait que 3h de transports par jour + des déplacements réguliers en France c'était beaucoup. Depuis, je revis. Le télétravail à 100% ne ma pas pesé, au contraire, j'étais plus productive et j'avais plus de temps pour ma vie personnelle. Chacun devrait pouvoir faire le choix de son rythme télétravail, présentiel ou mixte. Et le rôle du manager devrait être d'accepter et d'accompagner car faire 3h de trajet par jour pour passer la journée en visio sur le pc, c'est assez vide de sens...

21h30 : Bonsoir FI, concernant le télétravail, il serait peut-être judicieux que le gouvernement annonce dès maintenant une semaine de télétravail pour tous, notamment les établissements scolaires, au retour des congés de fin d'année. Il ne sera pas possible d'empêcher les gens de se réunir en famille pour les fêtes, alors mieux vaut dès maintenant anticiper une semaine de "décontamination" plutôt que de renvoyer tous les enfants se mélanger à l'école. Est-ce envisagé ?

21h30 : Je voudrais réagir aux témoignages sur le télétravail. Beaucoup sont contre le retour du télétravail car il aurait des conséquences psychologiques pour les salariés, cependant je ne comprends pas pourquoi on ne prendrai pas en compte les situations inverses ? Ceux pour lesquels aller au travail en présentiel impact également leur santé mentale ?

21h30 : D'une manière plus générale sur le télétravail je pense que ça répond à une autre problématique, celle de l'environnement. je bosse à Lorient et les bouchons ont repris pile le jour où le télétravail n'a plus été obligatoire courant septembre. Un ou deux jours par semaine me semble un bon compromis. Quand à l'excuse de l'inégalité entre les employés, quel beau réflexe français que de vouloir niveler par le bas le bien être pour éviter ces inégalités...

21h29 : Le #teletravail, j'en faisais avant le début de la pandémie, travaillant pour une entreprise qui est plutôt en avance sur son temps sur ces sujets. Je dois dire que c'est un vrai confort de pouvoir s'éviter les trajets quelques jours par semaine, mais aussi de pouvoir gérer un trajet pour les activités des enfants sans avoir à courir dans les couloirs du métro et avoir l'angoisse d'être en retard...Ces derniers temps, le télétravail a aussi été synonyme d'école à la maison, et la ce n'est pas la même rengaine... Je sors de 3 semaines d'isolement car non seulement un de mes enfants a été testé positif (10j d'isolement) mais mon 2ieme enfant lui n'a jamais réussi à l'attraper (ironie du sort ?) et à donc du rester 17j en isolement. Autant il a été compliqué de faire l'ecole lorsque le confinement a été global, mais imaginez vous avec un collégien pendant 17j, alors que c'est le seul élève absent de la classe et que vous êtes la seule en télétravail à 100% parce que votre activité est télétravaillable... Je ne le souhaite à personne...

21h29 : Vous êtes nombreux à témoigner de votre rapport au télétravail, une des solutions qui n'a pas encore dégainée par les autorités pour freiner le rebond épidémique.

21h24 : La propagation du variant Omicron dans le monde préoccupe les autorités et la communauté scientifique. Cette nouvelle souche du Covid-19 est-elle plus contagieuse et plus virulente que les précédentes ? Éléments de réponse avec France 2.




(FRANCE 2)

20h57 : Je reviens sur le télétravail. J’ai fait du télétravail depuis plus de quinze ans. Notre entreprise, américaine dans l’IT, avait mis ce système en place depuis l’apparition des pc portables. Après l’avoir promu pendant de nombreuses années, donc avec un recul suffisant, la direction américaine a fait marche arrière toute. A ma connaissance , car ayant quitté l’entreprise depuis, l’option définitive prise à été un mix télétravail/présentiel fonction des préférences de chacun.

20h57 : Je voudrais donner un point de vue plus général sur le télétravail. Je suis à la retraite, et ne suis donc pas concerné par le télétravail, ni par l'avenir du marché du travail. Mais il me semble que le télétravail est dangereux pour l'emploi. Quoi qu'en puisse dire le Medef, je crois que beaucoup de dirigeants d'entreprise, faisant l'expérience du télétravail de leurs équipes, ont pu se rendre compte qu'ils paieraient moins de loyers s'ils pouvaient installer leur entreprise dans des locaux plus petits, adaptés à une présence moins importante de leurs salariés. Et ils ont également pu être sensibilisés au fait que, n'ayant pas besoin de la présence de tous ces salariés, ils n'avaient peut-être pas besoin de tous ces salariés, tout simplement. Le travail pouvant être effectué, possiblement, par des sous-traitants, voire par des solutions d'intelligence artificielle. Même si le mot intelligence me semble très exagéré aujourd'hui pour parler de ces logiciels. Tout ça pour dire que le télétravail me semble être la voie royale vers le remplacement de nombreux emplois par des logiciels. Ne nous laissons pas endormir par le langage du Medef qui affirme que les entreprises ont besoin de leurs salariés dans les bureaux. Moins de loyers et de salaires à payer, c'est séduisant.

20h56 : Je suis personne vulnérable - enfin ex depuis le décret du mois d août qui renvoie ces personnes en présentiel sauf qqs cas très précis (mais j ai toujours ma pathologie !) sous réserve que l employeur mette en place des mesures de protections spécifiques + protocole sanitaire entreprise très strict. Et bien aucune mesure particulière n a été mise en place, mèmes conditions que tout le monde et le protocole n est pas respecté : plusieurs dans un bureau fermé, sans possibilité d ouvrir les fenêtres de surcroît et sans masque ! (Sauf moi bien sûr ). Donc face à cette nouvelle menace, oui j appelle de tous mes vœux le renforcement du télétravail et repasser à 100 % ou quasi ! Et je ne parle pas des 2 h 30 de trajet quotidien, la fatigue qui revient : donc hors contexte sanitaire, c est vraiment une disposition à développer. Sur la base du volontariat peut être, je conçois que tout le monde n y trouve pas son compte. Moi si.

20h56 : On n'oublie pas notre appel à témoignage sur le télétravail, que beaucoup d'entre vous appellent de leurs vœux notamment quand les conditions sanitaires ne sont pas réunies.

20h16 : Le gouvernement britannique, qui occupe en ce moment la présidence tournante du G7, convoque pour demain "une réunion d'urgence" des ministres de la Santé du groupe afin qu'ils s'attaquent à la question du variant Omicron du coronavirus.

20h04 : 20 heures ! C'est l'heure de manger des boulettes avec des choux de Bruxelles ou un aligot à la rédaction (bataille olfactive donc). Et de sentir l'actualité de ce dimanche soir :

Sébastien Lecornu, le ministre des Outre-mer, va arriver dans la soirée en Guadeloupe pour prendre le pouls de la situation après plus d'une semaine de violences. "L'application de la loi de la République ne fait pas l'objet de négociations. La loi s'applique dans tous les départements français", met-il en garde sur France Télévisions.

Treize départements sont placés en vigilance orange par Météo France : onze départements montagneux pour des chutes de neige, et le Nord et le Pas-de-Calais pour de fortes crues, qui ont déjà nécessité l'évacuation d'une centaine de personnes.

Israël qui ferme ses frontières, le Maroc qui suspend les vols commerciaux vers son territoire... Veillée d'armes alors que le nouveau variant Omicron (baptisé ainsi, entre autres, pour ne pas vexer le président chinois) arrive sur l'Europe. Suivez les dernières informations dans notre direct.


Rennes, vainqueur de Lorient 2-0, est le nouveau dauphin du PSG, qui s'est imposé à la mi-journée à Saint-Etienne, mais a perdu Neymar.

19h55 : L'Organisation mondiale de la santé (OMS) lance un appel pour "que les frontières restent ouvertes", alors que les restrictions de voyages vers les pays africains se multiplient face à la propagation du nouveau variant du coronavirus, Omicron, dans le monde entier. "Il est crucial que les pays qui sont transparents avec leurs données soient soutenus, car c'est le seul moyen de s'assurer que nous recevons les données importantes en temps opportun", exhorte l'OMS.

19h36 : Je pense que l’expérience du télétravail est propre à chacun. Personnellement j’ai très bien vécu le 100% télétravail d’un point de vue hygiène de vie. J’ai un travail purement administratif mais lorsque je travaille sur place je dois me lever à 5h pour prendre un train à 6h (durée du trajet 1h20) et ensuite un bus (pour 30min, pour arriver enfin au bureau aux alentours de 8h, soit 3h après mon réveil. Et le soir on recommence dans l’autre sens… Donc oui cela avait nettement diminué la fatigue. Après il est bien de faire un mix entre télétravail et présence. Maintenant j’ai droit à 2 jours chez moi et 3 jours au bureau par semaine, je trouve que c’est un excellent compromis pour garder une vie professionnelle sociale 🙂

19h35 : Bonjour ! Je partage le témoignage d’@étudiante sur les risques du télétravail pour la santé mentale, car nous sommes tous différents et ce n’est pas fait pour tout le monde, avec en outre des conditions de travail très différentes selon les situations. La santé mentale c’est important au même titre que la santé « physique » même dans un contexte COVID et je serais plutôt favorable à encourager et rendre possible le télétravail pour ceux qui le souhaitent tout en n’y obligeant pas ceux pour qui c’est réellement un calvaire… les conséquences de l’isolement semblent peut-être moins urgentes à certains que le Covid mais ça peut être tout aussi dévastateur !

19h35 : Le débat sur le télétravail vous passionne visiblement dans les commentaires :-) Un grand merci pour vos témoignages, tous très intéressants.

19h34 : Vous m'offrez l'occasion de partager ce lien vers l'article de nos camarades de France 3 Auvergne Rhône-Alpes qui parle du sujet. Notez que ce protocole avait été annoncé par Jean Castex lors d'un déplacement récent au Grand-Bornand.

19h32 : Bonsoir Pierre. La neige est arrivée en Haute-Savoie ce week-end. Avez vous partagé la décision du préfet ? Pass sanitaire obligatoire à partir du 4 décembre pour acheter un forfait de ski. Contrôles possibles en caisses, au pied des remontées et sur les domaines. Idem pour les travailleurs saisonniers. Pas glop pas glop !

19h16 : Il y a désormais 69 départements où le taux d'incidence dépasse les 200 cas pour 100 000 habitants.




Vous pouvez voir sur cette carte de notre tableau de bord les départements où le taux d'incidence augmente le plus.

19h13 : On dénombre 224 nouvelles hospitalisations lors des dernières 24 heures. Soit 647 nouvelles hospitalisations par jour en moyenne sur les 7 derniers jours. Côté réanimation, 1 632 patients s'y trouvent actuellement.



19h12 : Les chiffres de Santé Publique France viennent de tomber. On dénombre 31 648 nouveaux cas remontés sur les dernières 24 heures. Ce qui donne, en moyenne glissante, 29 297 cas par jour sur les 7 derniers jours.

19h03 : Comme je comprends @Etudiante je travaille dans les RH. Mon boulot consiste à accompagner les salariés dans leur parcours professionnel. Malgré mes 30 ans d'expérience j'ai aussi beaucoup souffert du télétravail !!! Vaccinons nous respectons les gestes barrière c'est toujours mieux que d'être seul devant son écran !!!

19h02 : Bonsoir. Je prends le train et le métro pour aller sur son lieu de travail. J’avoue que je stresse à l’idée de le faire dès demain matin. Je serai 100 % pour un assouplissement du télétravail. Si j’avais la possibilité, j’irai de temps en temps au boulot mais je resterai plutôt en télétravail

19h02 : Après avoir pris les transports en commun, je travaille en open space jamais aéré car il fait froid. Le midi on mange à notre bureau car on est trop nombreux à aller à la cantine (ou ce qui en reste). Alors oui au télétravail. On se plaindra des solitudes plus tard.

19h02 : On continue de débattre de l'opportunité de basculer en télétravail obligatoire pour les métiers qui le permettent, dans les commentaires du live.

18h58 : Sur cette "image" tridimensionnelle, qui ressemble à une cartographie, "on voit bien que le variant Omicron présente beaucoup plus de mutations que le variant Delta [qui présente déjà lui-même plusieurs mutations], concentrées avant tout dans une zone de la protéine qui interagit avec les cellules humaines", détaille l'équipe de chercheurs dans un communiqué. "Cela ne signifie pas automatiquement que ces variations sont plus dangereuses, simplement que le virus s'est encore adapté à l'espèce humaine en générant un autre variant."

18h57 : A quoi ressemble le variant Omicron ? Une équipe de l'hôpital Bambino Gesu de Rome a réussi à modéliser ce nouveau variant. Voici ce que ça donne, comparé au variant Delta.

18h51 : Combien d'emplois en France sont réellement télétravaillables ? J'étais cadre, mais de production, et malgré mes faibles compétences, ma présence physique était requise pour chapeauter 5 chefs d'équipe. Et bien entendu, 75 opérateurs qui, travaillant autour de machine (et triant du courrier très physique), ne risquaient pas de télétravailler. OK sans doute une partie des emplois dit "de bureau", mais combien d'ouvriers, d'aides à la personne, de caissières, de commerçants et leurs employés, d'agriculteurs etc ? Remarquez, télé-moissonner, tant qu'on n'a pas essayé...

18h50 : je suis enseignant, à bac + 1 . nous avons mixé télétravail et TP en salle.. les étudiants sont peu nombreux a avoir progressé en distanciel , par contre en tp ( 1/2) ils on vraiment apprécié, je n'avais jamais connu un tel travail . nous avons quand même 2 /100 qui ont fait une dépression et abandonné suite à leur isolement . le télétravail n est pas facile , on l a mis en avant pour faire bien . en l absence d'autres choix .

18h50 : Ok pour ne pas imposer le télétravail mais le recommander très fortement chaque fois que c'est possible donnerait déjà une ligne de conduite, et une donnée aux employeurs et salariés sur la gravité de la situation...Je vois encore beaucoup trop de comportements laxistes en réunions, ça fait vraiment peur pour la suite...

18h50 : C'est un équilibre à trouver. Informaticien, je peux quasiment tout faire en teletravail. Cependant mon travail étant fortement "désocialisant" par nature ( je parle à des machines toute la journée ) c'est réellement angoissant de ne plus avoir aucun contact avec la vie réelle. La vie réelle étant autre chose que du téléphone ou de la réunion teams...Donc oui il faut du teletravail pour limiter les interactions en temps de pandémie mais pas à 100% au risque de devenir cinglé.

18h49 : Le post d'@Etudiante sur sa souffrance au télétravail a lancé un débat dans les commentaires. Installez-vous autour du feu de camp, on va en discuter ce soir :-)