Covid-19 : deux cas du variant Omicron détectés au Royaume-Uni

Les deux cas ont été recensés en Angleterre, à Nottingham et à Chelmsford, ont précisé les autorités sanitaires britanniques.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des passagers attendent à l'aéroport Heathrow à Londres, durant la pandémie de Covid-19, le 27 novembre 2021. (EYEPRESS NEWS / AFP)

Deux cas de contamination au nouveau variant Omicron ont été détectés au Royaume-Uni chez des personnes "liées à un voyage en Afrique du Sud", a annoncé samedi 27 novembre le ministère de la Santé britannique. "Nous avons agi rapidement et les personnes concernées s'isolent tandis que la recherche de cas contact se poursuit", a assuré le ministre de la Santé, Sajid Javid.

L'un des cas a été détecté dans la ville de Nottingham (centre de l'Angleterre) et l'autre à Chelmsford (est de Londres), ont précisé les autorités sanitaires britanniques.

Six pays d'Afrique australe sur "liste rouge"

Afin de "faire face à l'évolution de la situation", le gouvernement britannique a notamment décidé de durcir à partir de 17 heures (heure de Paris) dimanche ses conditions d'entrée sur le territoire pour les voyageurs provenant du Malawi, du Mozambique, de la Zambie et de l'Angola.

Ceux qui reviennent de ces quatre pays se verront donc interdire l'entrée du Royaume-Uni à moins d'être résidents britanniques. Les personnes "revenues de ces quatre pays au cours des dix derniers jours doivent s'isoler et subir un test PCR", précise un communiqué du ministère de la Santé.

Cela s'ajoute aux six autres pays – Afrique du sud, Namibie, Lesotho, Eswatini, Zimbabwe et Botswana – déjà placés par le gouvernement sur "liste rouge" depuis vendredi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.