Protocole sanitaire dans les écoles : enfants et parents lassés des changements de règles

Publié Mis à jour
Protocole sanitaire dans les écoles : enfants et parents lassés des changements de règles
France 3
Article rédigé par
N. Bidard, M. Mullot, R. Mathé, France 3 régions, L. Barbier - France 3
France Télévisions

Après deux semaines de vacances et le retour en classe lundi 3 janvier, le constat est sans appel : le nombre d’élèves positifs au Covid explose. Entre l’école, les devoirs à la maison et l’attente devant les pharmacies, l’emploi du temps des enfants et de leurs parents est soumis à une forte pression.  

Le protocole sanitaire a été allégé entre le jeudi 6 et le vendredi 7 janvier. Devant l’école élémentaire Samira Bellil, en Seine-Saint-Denis, certains parents d’élèves n’y comprennent plus grand-chose. Le directeur de l’école, Karim Bacha, a découvert les nouvelles règles dans la nuit, lui aussi se sent dépassé. "Entre lundi matin, où on a commencé à expliquer le protocole de rentrée et vendredi, on a déjà un nouveau protocole, peut-être que lundi ou mardi, on en aura encore un différent", commente-t-il. 

Sept syndicats enseignants appellent à la grève

 Depuis lundi 3 janvier, s’il y a un cas positif dans la classe, tous les élèves doivent effectuer un test antigénique ou PCR, puis deux autotests dans les quatre jours. Depuis le vendredi 7 janvier, le cycle de trois tests reste valable sept jours, même si un nouveau cas est détecté dans la classe. Le léger allègement des règles ne convainc pas un grand nombre de parents, toujours réticents à faire tester aussi souvent leurs enfants, surtout quand il faut en plus faire des heures de queue pour se faire tester. Pour dénoncer un protocole sanitaire jugé ingérable, sept syndicats enseignants ont appelé à la grève, dès jeudi 13 janvier.  

 
 
 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.