Covid-19 : le retour des jauges fait grincer des dents dans les stades et dans le monde culturel

Publié
Covid-19 : le retour des jauges fait grincer des dents dans les stades et dans le monde culturel
Article rédigé par
T.Curtet, I.Rettig, Q.Cézard, V.Huon, France 3 Bretagne - France 3
France Télévisions

La mesure passe mal dans les mondes du sport et de la culture. Le retour des jauges fait grincer des dents alors que les meetings politiques ne sont pas touchés.  

Le gouvernement l’a annoncé lundi 27 décembre : les jauges sont de retour dans les salles de spectacle et dans les stades, limitant le nombre de places à 5 000 en extérieur, et 2 000 en intérieur. Un casse-tête pour le club de foot de Vannes (Morbihan) qui devait recevoir prochainement le PSG pour un match et devait accueillir 9 000 personnes. Malgré tout, le président du club, Maxime Ray, s’estime heureux de ne pas faire face à des mesures encore plus restrictives. "On aurait pu avoir des mesures type huis-clos ou couvre-feu à 22 heures, ce qui revient à un huis-clos, donc ça reste une énorme fête."

"Les hommes politiques ne donnent pas l’exemple"

Cette limite ne s’imposera pourtant pas aux meetings, ce qui agace beaucoup d’artistes, à l’image de Julien Doré, qui s’affiche non plus "en concert", mais "en meeting", ou de Grand Corps Malade, qui ironise en se déclarant candidat à l’élection présidentielle. "On trouve complètement injuste que les hommes politiques ne donnent pas l’exemple et ne soient pas les premiers à respecter les règles qu’ils imposent aux autres", déplore un directeur de théâtre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.