Variant du Covid-19 : un foyer de contamination découvert à Toulouse

Le variant britannique continue de se propager en France. Un cluster a été découvert à Toulouse (Haute-Garonne) dans un Ehpad (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes).

France 2

Le variant britannique s’est infiltré dans Ehpad (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) de Toulouse (Haute-Garonne), créant un nouveau foyer épidémique. Sur les 42 résidents et les 15 soignants positifs au Covid-19, 11, au moins, sont porteurs de la mutation. L’un deux est mort ce week-end. Pour les autorités sanitaires régionales, il faut d’urgence identifier les cas contacts. "On [les] recherche auprès de tous les visiteurs depuis le quatre janvier", indique Laurent Poquet, délégué territorial de l’Agence régionale de santé Haute-Garonne.

Le patient zéro non identifié

Depuis le 11 janvier, les visites dans l’Ehpad sont vivement déconseillées et le personnel renforcé. "Nous avons mis en place une équipe mobile qui comprend des infirmières de nuit, des infirmières de jours, des aides-soignantes et des auxiliaires de vie", précise Céline Cazeaux, du Centre communal d’action sociale de Toulouse. Le patient zéro n’est pas encore identifié. Mais, selon les autorités, rien n’indique à ce stade que le variant britannique circule dans la métropole toulousaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes âgées dans un Ehpad à Toulouse, en Haute-Garonne.
Des personnes âgées dans un Ehpad à Toulouse, en Haute-Garonne. (France 2)