Covid-19 : le Royaume-Uni "surveille de très près" un sous-variant du variant Delta

"Nous n'hésiterons pas à prendre des mesures si nécessaire", a déclaré un porte-parole du 10 Downing Street, face à l'émergence de cette nouvelle mutation du Sars-CoV-2.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une passagère dans un transport public de Londres (Royaume-Uni), le 19 juillet 2021. (MI NEWS / NURPHOTO / AFP)

La vigilance est de mise outre-Manche. Le gouvernement britannique, confronté à une hausse des contaminations au Covid-19, a assuré mardi 19 octobre "surveiller de très près" un nouveau sous-variant se propageant au Royaume-Uni, sans qu'il soit établi en l'état s'il est plus contagieux. "Nous n'hésiterons pas à prendre des mesures si nécessaire", a déclaré un porte-parole du 10 Downing Street. Cependant, "rien ne permet de penser que [cette nouvelle mutation du Sars-CoV-2] se propage plus facilement", a-t-il tenté de rassurer.

Ce variant "AY4.2" est un sous-variant du très contagieux Delta apparu initialement en Inde, qui avait provoqué une reprise de l'épidémie en fin de printemps et au début d'été. Il est quasi-inexistant en dehors du Royaume-Uni, mis à part trois cas aux États-Unis et quelques autres au Danemark. L'émergence de cette nouvelle forme du virus fait craindre une transmissibilité encore plus forte. D'autant qu'elle survient alors que le Royaume-Uni, qui déplore près de 139 000 morts du Covid-19, se trouve confronté à une hausse du nombre de nouveaux cas, avec plus de 40 000 chaque jour.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Variant Delta

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.