Variant britannique du Covid-19 : comment empêcher sa circulation ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Variant britannique du Covid-19 : comment empêcher sa circulation ?
France 2
Article rédigé par
J.Benzina, B.Thomas, J.Mimouni, S.Giaume, E.Bach, A.Jolly, D.Fossard, M.Felix, A.Fajon, J.Ababsa, J.Montupet - France 2
France Télévisions

Depuis que deux clusters du nouveau variant du Covid-19 ont été déclarés en France, c'est une véritable course aux cas contact qui s'est enclenchée. Tous les tests PCR positifs réalisés en France seront analysés pour connaître l’état de la circulation de la souche britannique. 

Le variant britannique du coronavirus, bien plus contagieux, inquiète depuis qu’il a été détecté en France dans deux clusters. À Bagneux (Hauts-de-Seine), les autorités sanitaires tentent de retrouver le plus vite possible les cas contact de la personne contaminée. Cet agent travaillant dans deux établissements scolaires de la ville a été dépisté pendant les vacances, mais les deux écoles et le collège en question sont sous surveillance, vendredi 8 janvier. La mairie de Bagneux met en place des dépistages pour les parents d’élèves, les enfants, et les personnels. "L’essentiel c’est de faire de la protection des habitants, de faire des tests massifs", a estimé Marie-Hélène Amiable, maire de Bagneux (PCF).  

Analyse de tous les tests pendant deux jours

Cette nouvelle souche provient du sud-est de l’Angleterre, mais la personne positive n’a cependant pas voyagé récemment, ou eu de contact avec quelqu’un revenant du Royaume-Uni, ce qui signifie que le virus circule probablement déjà. Les premières analyses des tests PCR sont réalisées dans des laboratoires locaux, puis envoyés pour un séquençage plus précis aux centres nationaux de référence à Lyon et Paris. Pendant deux jours, tous les tests positifs réalisés en France leur seront envoyés pour établir un état des lieux du variant anglais. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.