Vaccination contre le Covid-19 : le gouvernement va ouvrir le rappel aux 12-17 ans vivant aux côtés de personnes fragiles

Il s'agit de l'application d'une recommandation de la Haute autorité de santé, chargée de guider le gouvernement dans sa politique vaccinale.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une infirmière prépare une dose de vaccin contre le Covid-19 de Pfizer/BioNTech, le 10 août 2021. (THIBAUT DURAND / HANS LUCAS / AFP)

Le gouvernement va ouvrir le rappel de vaccin contre le Covid-19 aux 12-17 ans vivant aux côtés de personnes fragiles, a annoncé mardi 18 janvier le ministère de la Santé.

>> Covid-19 : suivez les dernières informations relatives à la pandémie dans notre direct

La semaine dernière, la Haute autorité de santé (HAS), chargée de guider le gouvernement dans sa politique vaccinale, a recommandé d'"administrer une dose de rappel chez les adolescents vivant dans l'entourage de personnes immunodéprimées ou de personnes vulnérables qui ne seraient pas vaccinées""On va prendre en compte cet avis, probablement cette semaine", a annoncé le ministère de la Santé lors d'un point presse.

Jusqu'à présent, les rappels n'étaient possibles dans cette tranche d'âge que pour les adolescents à risque de faire des formes graves de la maladie. Avant d'éventuellement généraliser le rappel à tous les 12-17 ans, le gouvernement attend de nouvelles recommandations des autorités sanitaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.