VRAI ou FAKE. Les vaccins ont-ils tué plus de 25 000 personnes en Europe ?

Publié
VRAI ou FAKE. Les vaccins ont-ils tué plus de 25 000 personnes en Europe ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
L. Brisson, A. Gras, N. Jayer - franceinfo
France Télévisions

Sur une affiche placardée dans les rues de Paris et diffusée sur les réseaux sociaux, il est écrit : "Bilan des effets adverses de la vaccination contre le Covid-19 en Europe : 25 248 morts". Vrai ou faux ?

Les effets secondaires des vaccins contre le Covid-19 ont-ils engendré plus de 25 000 morts en Europe ? C'est ce qu'assurent les anti-pass sanitaire dans les manifestations. La base de données de l'Agence européenne du médicament qui recense les effets secondaires des vaccins est accessible par les personnels soignants et les proches des défunts. À partir de cette base, si on additionne toutes les causes de mortalité des personnes décédées et vaccinées, on arrive bien à plus de 25 000.

Dix cas de thromboses mortelles

Mais cela ne prouve rien. Ce chiffre de 25 000 recense des pathologies. Or, une personne peut mourir de plusieurs pathologies. On parle donc de 25 000 signalements et pas de 25 000 personnes. Et il n'y a aucune certitude que ce soit le vaccin qui ait causé les pathologies. Cette base de données ne recense que de simples suspicions, comme le rappelle Antoine Pariente, responsable du centre de pharmacovigilance de Bordeaux (Gironde) et chargé du suivi du vaccin Pfizer en France. Il n'y a donc absolument pas 25 000 morts à cause des vaccins en Europe. Il n'y a en France aucun mort avéré des vaccins ARN Pfizer et Moderna. Pour le vaccin AstraZeneca, une dizaine de cas de thromboses mortelles ont été recensés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.