Vidéo Vaccination obligatoire des soignants : "J'étais contre et il me semble que maintenant on doit l'envisager", estime Jean-François Delfraissy

Publié
Article rédigé par
Radio France

Le président du Conseil scientifique avoue avoir "changé d'avis" sur la question. "Beaucoup se joue dès maintenant" pour anticiper une quatrième vague en septembre, selon lui.

"Sur la vaccination des soignants, en particulier en Ehpad, mais pas seulement, j'ai changé d'avis : j'étais contre l'obligation, mais il me semble que maintenant, on a atteint le niveau où l'on doit en tout cas envisager une obligation", a estimé mercredi 30 juin sur France Inter le professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique. "Parce que si on veut anticiper ce qu'il se passe en septembre, c'est maintenant", a-t-il déclaré.

>> Suivez les dernières informations en direct sur la pandémie de Covid-19.

Interrogé sur l'efficacité des vaccins contre le variant Delta, le professeur Jean-François Delfraissy a répondu : "Oui, quand on a eu deux injections pour les vaccins qui nécessitent deux injections" et "non, quand on n'a eu qu'une seule injection". "Faites-vous vacciner si vous ne l'êtes pas encore et surtout essayez d'avoir vos deux injections avant le mois de septembre", a lancé le président du Conseil scientifique, qui prévient qu'"on aura probablement une montée progressive [du variant Delta] durant juillet et août".

Si on ne fait que la première dose, "on n'est pas protégés, ou insuffisament contre ce variant Delta", a insisté le professeur Jean-François Delfraissy, indiquant par ailleurs que "la vaccin Astrazeneca est efficace" contre ce variant, d'abord détecté en Inde.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.